Témoignage guidage mode au lycée Jean Rostand! (1)

Publié le par Handi@dy

Départ tardif pour cause de retard de mon inf samsah! (10 mn)Retard accru par le fait que le véhicule du Gihp était garé à l'autre bout de la rue, hors de mon champ de vision. 20 mn de perdues!
Je m'explique: proposé par l'APF, ce "témoignage" n'a pu être effectué que par moi, MO étant contre une mode spéciale handis, MANUE étant indisponible les matins (auxiliaire de vie). Je m'y suis collée malgré mes douleurs, pour sortir, donner, mais aussi parce que j'ai enseigné danc ce lycée en 89, l'année du décès de maman, et que j'en garde un excellent souvenir!
Lycée professionnel et technique, il va de la seconde au BTS! J'avais des classes d'esthéticiennes cosméticiennes, des industrie de l'habillement, des VMC: vêtements, mesure, création, des couture flou. Et des TSA MS:matériaux souples, qui créent avec du plastique, du vinyl etc...

Le professeur qui supervisait le projet de fin d'année, M. Courteille, était une vraie gravure de mode, bel homme, et a organisé avec sa classe un défilé de mode en musique avec un DJ au restau de la Bourse, une merveille!
Il est inspecteur à présent!
Ses collègues, deux femmes et un homme, m'ont reçue chaleureusement, j'avais une demi heure de retard car personne ne savait à l'accueil où avait lieu la rencontre. O., chauffeur de GIHP que je cpnnais de longue date, m'y a emmenée. Il y avait parmi les invités un industriel qui pourrait travailler avec les élèves et leur fournir des machines.
A part moi, une petite dame sur un fauteuil étroit, atteinte de spina bifida.
Elle finissait de parler, j'ai donc pris la relève!
Je me suis excusée de mon retard: quand on dépend d'autrui, on ne gère pas son temps!
J'ai expliqué la réticence de certains handis qui ne veulent pas avoir une mode différente des valides. Ai dit que j'avais enseigné ici il y a des années, avec quelles classes... Sourires des élèves: un seul garçon et plein de nénettes, comme quand j'y étais prof!
J'ai parlé de la difficulté de retrouver son corps après un handicap ou une maladie invalidante, de l'envie pourtant d'être femme, féminine et coquette!
J'ai dit aussi que la plupart des handis bougeant peu et prenant donc du poids, il fallait prévoir une mode pour ronds et rondes!
Puis, ayant encore bien en tête mon article ici:
Quand le fauteuil roulant explose mon budget fringues!
, je parle de nos besoins en fringues belles ET pratiques, faciles à enfiler, sans boutons ni fermetures éclair, tissus super souples, stretch pour ne pas les déchirer, lavables à grande température et infroissables!
J'ai raconté les anecdotes de l'article en lien, ce qui a fait beaucoup rire, et d'un coup, j'avais le grand groupe bien en main, comme quand j'étais prof! Un pur régal! Les questions fusaient: poches ou pas (ben vi, mais pas sur le côté des falsars, ça fait moche, plutôt une poche amovible sur le ventre pour trimballer plein de trucs (je mets tout dans mon pantalon moi, en kangourou, j'ai raconté et ils ont bien ri!); accessoires, oui, jolis et glamour, pour faire d'une tenue simple une tenue de fête. Larges et confortables les fringues mais pas trop: ça se prend dans les roues!
Suite demain, suis trop naze et mes douleurs de bas ventre se réveillent!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

christine 04/10/2009 19:46


Un témoignage d'autant plus intéressant qu'il confronte des étudiants à leur future pratique professionnelle et à la réalité du "terrain"... tu as peut-être semé des graines qui amèneront certains
à s'investir dans ce type de prêt-à-porter...et accessoirement à créer des vêtements "portables" pour tout le monde (quand les vêtements sont taillés tellement petits que je dois vérifier si je me
trouve dans le rayon femmes et pas dans le rayon enfant... je me pose qq questions ).


Handi@dy 05/10/2009 16:45


Je l'espère! Tout cela est bien aléatoire et relatif, il n'y a que nos contraintes qui sont bien réelles! Je n'ai pas eu la force de rédiger la suite, j'ai
trop mal et ce matin les soins ont merdé! Mon aux de vie a dû repartir en catastrophe, bref, rien ne va aujourd'hui! Vivement demain! :0010: