Villeneuve-sur-Lot. SOS d'une maman en détresse

Publié le par Handi@dy

"

villeneuve-sur-Lot

Villeneuve-sur-Lot. SOS poignant d'une maman en détresse
Villeneuve-sur-Lot. SOS poignant d'une maman en détresse
Villeneuve-sur-Lot. SOS poignant d'une maman en détresse

Nathalie Delmont souffre de la sclérose en plaques. Il y a six mois environ, elle s'est retrouvée seule avec ses deux enfants. Aujourd'hui, elle n'a plus les moyens de continuer les travaux de la maison qu'elle a achetée.

Depuis vendredi, une petite affiche rose a été apposée sur les vitrines des commerces de la bastide. Elle raconte l'histoire d'une maman et de ses deux enfants, en pleine détresse. Celle de Nathalie, de son fils et de sa fille, qui vivent dans une ancienne ferme, en état de délabrement, à Hautefage-la-Tour. «Avec mon compagnon et mes deux enfants, nous nous sommes installés fin août dans la maison que j'ai achetée. Nous voulions la retaper pour faire des gîtes et louer le terrain pour des pensions de chevaux.En septembre, je me suis retrouvée seule. J'ai investi toutes mes économies dans la toiture de la maison et aujourd'hui je n'ai plus les moyens de faire les travaux, explique Nathalie Delmont. Tout est à faire ou à refaire.Il n'y a pas d'isolation ; au premier étage, les ouvertures n'ont pas de fenêtres; celles du rez-de-chaussée laissent passer l'air et l'eau.Les deux murs porteurs de la maison sont fissurés. Nous n'avons pas de cuisine, pas de chambre, pas de salle de bains; l'électricité et la plomberie datent de 1936, etc. La liste de tout ce qui reste à faire est longue. Nous vivons dans deux pièces... On m'a conseillé de vendre, mais où j'irai avec mes enfants?» Une situation catastrophique qui n'arrange pas l'état de santé de Nathalie, souffrant de sclérose en plaques.

Nathalie a tenté de trouver de l'aide. Elle a expliqué sa situation à plusieurs petits artisans installés aux alentours de Hautefage. «Certains veulent bien m'aider mais je dois trouver des matériaux, ainsi que des bénévoles. Je dois aussi trouver des artisans de tous les corps de métier. J'ai appelé plusieurs magasins de bricolage, en expliquant à chaque fois mon cas. Ils m'ont répondu qu'ils ne donnaient pas de matériaux.»

Un des artisans, ému par les conditions dans lesquelles vivent Nathalie et ses enfants, a même contacté les responsables de l'émission «Tous ensemble», diffusée sur «TF1». «J'ai passé deux journées au téléphone avec eux. J'ai rappelé il y a trois semaines, mon dossier n'a pas été retenu.» Nathalie a aussi envoyé un mail à l'émission «D&Co», de M6. Elle n'a pas encore eu de réponse. Mais elle n'y croit guère. Aussi Nathalie lance un appel à l'aide, à toutes les aides...On peut contacter Nathalie Delmont au 05.53.70.17.32 ou 06.83.88.30.39."


ladepeche.fr

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eliane 17/02/2011 20:52



Hélas, des mamans délaissées il y en a de plus en plus, aussi dans ma ville. Notre département est classé le premier dans ce taux ainsi que celui des érémistes. Et si en plus il y a la maladie,
que faire, cela m'attriste aussi. Puisque ton blog est connu, j'espère que par ce biais là cette maman pourra trouver un appui parmi des entrepreneurs, ou des media. Bonne soirée à toi.



Handi@dy 18/02/2011 20:01



Hélas!



yolande 17/02/2011 14:23



Aie confiance Nathalie, la générosité existe ...;Merci Adrienne, d'aider Nathalie et si tu peux ,tiens-nous au courant de l'évolution des choses ...


la vie est difficile, bises à vous 2 !



Handi@dy 17/02/2011 20:11



oui, si j'ai des nouvelles!