SEP: Comment gérer les déficiences de la performance intellectuelle

Publié le par Handi@dy

"

headache.pngLes conséquences des déficiences cognitives sur la vie des personnes concernées par la SEP dépendent entre autres de la mesure dans laquelle elles ont besoin de leur performance intellectuelle dans la vie de tous les jours. Il est donc indispensable d’évaluer ce besoin individuellement et précisément pour pouvoir gérer ces déficiences avec succès. Il existe différents tests neuropsychologiques permettant d’évaluer la performance cognitive. Selon l’état actuel de la recherche médicale, un traitement commencé à un stade précoce de la SEP permet également de combattre les déficits cognitifs.

Certaines personnes concernées par la SEP affrontent les déficits cognitifs au quotidien à l’aide de stratégies utilisées délibérément: création de moyens mnémotechniques, association de représentations imagées aux informations contenues dans la mémoire ou simple utilisation d’aides au quotidien. De telles stratégies de compensation peuvent aider à éviter des situations de surmenage lorsqu’elles sont régulièrement répétées et utilisées. En outre, il existe des programmes d’entraînement assistés par ordinateur.

Enfin, les déficiences cognitives n’ont rien à voir avec une diminution de l’intelligence. C’est pourquoi il n’y a aucune raison pour les dissimuler. La première étape à suivre pour les gérer de façon constructive est de les comprendre et de les accepter. La deuxième, c’est d’en parler. En utilisant en plus quelques petites stratégies, vous donnerez le signal d’un départ très prometteur dans la bonne direction, pour vous comme pour votre entourage.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tiot 19/03/2011 16:43



salut


je fais un bref passage pour te souhaiter un bon dimanche et une bonne semaine


je pars en stage lundi


bonne soirée



Handi@dy 19/03/2011 19:29



Bon weekend Tiot!



Valérie 19/03/2011 16:14



HA ces fameux troubles cognitifs. Je suis contente que vous en parliez Adrienne, j'ai une SEP découverte en DEC
2000, après une IRM qui a diagnostiquée  UNE SEP DEJA EN PLACE DEPUIS AU MOINS 5ANS dixit le radiologue et des troubles cognitifs j'en ai eu des verts et des pas murs, mais c'est terrible
ces bestioles, en plus des fourmies, et des pipi incontrolée, vous rajoutez à cela des névrites optiques douloureuses voir tres douloureuses.......... Bref, nous avons la belle vie ! n'est-ce pas
Adrienne. Mais majeures et vaccinées( ail pour le coup) nous avons du mordants aussi pour combattre notre ennemie intime. Bref, VIVI NOUS !!!!!!!!!!!!!!!!!!! ValérieSEP du 71



Handi@dy 19/03/2011 19:30



Oui, Vive NOUS!