Sclérose en plaques : une tombola pour faire avancer la recherche

Publié le par Handi@dy

"

Rida Bouleghlimat est délégué départemental de l'Afsep. Rida Bouleghlimat est délégué départemental de l'Afsep.

La semaine du 21 au 28 mai sera consacrée à la sclérose en plaques (SEP), une maladie qui reste méconnue du grand public.

Le 25 mai, journée mondiale de la SEP, le Bellegardien Rida Bouleghlimat, délégué départemental de l'Afsep (association française des sclérosés en plaques), qui réunit une cinquantaine de membres dans l'Ain, organisera une tombola au Carrefour Market de Bellegarde (2 E la case).
De nombreux lots seront à gagner, offerts par différents partenaires locaux (commune de Bellegarde, office de tourisme, Adecco, Carrefour Market, Axa, Adréa Mutuelles).
Le 28 mai, l'infatigable Rida organisera une deuxième tombola dans la galerie marchande du centre commercial de Val Thoiry. L'intégralité des fonds récoltés lors des deux tombolas sera reversée à l'Afsep qui donne chaque année quelque 100 000 E à l'Arsep (agence de recherche de la sclérose en plaques) pour trouver un remède.

Plus de 80 000 malades
en France

Présent sur place toute la journée, Rida distillera des informations sur cette maladie inflammatoire du système nerveux central, décrétée dans les années 50, qui détruit la gaine de myéline. La myéline est une membrane qui entoure et protège l'axone (prolongement du neurone) et qui permet une conduction rapide de l'influx nerveux.
En France, il y a plus de 80 000 malades. Toutes les quatre heures, un homme ou une femme âgé de 20 à 40 ans est frappé par la SEP. 2 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. Deux tiers des malades sont des femmes entre 20 et 40 ans.
En raison de la multiplicité de localisation des lésions, les symptômes évoluent d'un malade à l'autre. Ils peuvent être moteurs, sensitifs, visuels, urinaires... Les causes restent floues et les médicaments ne permettent pas aujourd'hui de guérir mais de faire stagner l'évolution de la maladie.
« Il faut l'accepter, être pragmatique pour montrer que les personnes handicapées peuvent travailler, faire des activités, aller au cinéma, positive Rida. Ce n'est en se renfermant sur soi-même que l'on fera avancer les choses. »
JULIEN CHAMPCLOS

Plus de renseignements sur la sclérose en plaques sur internet : www.afsep.fr

Journal La Tribune Républicaine"

Commenter cet article

tiot 10/05/2011 18:01



salut


il devrait y avaoir une manifestation comme le téléthon


bonne soirée



Handi@dy 10/05/2011 20:31



Ca ne marcherait pas: concurrence!