Sclérose en plaques – Une pétition pour faciliter l'accès au traitement du Dr Zamboni

Publié le par Handi@dy

"

Vanessa Pelletier Bellerive quittera le pays pour la Pologne, le 31 octobre, afin de subir le traitement expérimental du Dr Zamboni.

Vanessa Pelletier Bellerive quittera le pays pour la Pologne, le 31 octobre, afin de subir le traitement expérimental du Dr Zamboni.
Photo: Yanick Melchior

Vanessa Pelletier Bellerive quittera le pays pour la Pologne, le 31 octobre, afin de subir le traitement expérimental du Dr Zamboni.
Photo: Yanick Melchior

 

Désirant que le traitement expérimental du Dr Zamboni soit étudié dans le but de le rendre disponible le plus tôt possible, Denise Normand, une femme gravement atteinte de la sclérose en plaques a fait circuler une pétition. Alitée au Centre d'accueil de Cowansville, Mme Normand, a réussi à recueillir 60 signatures.

 

«L'histoire de cette pétition remonte au mois d'avril dernier. Lors de la marche de l'Espoir, nous la faisions signer par les marcheurs au chalet des patineurs à Granby. Denise Normand voulait y apposer sa signature. Je suis donc descendue au Centre et elle en a gardé une copie», explique Lucille Dignard, directrice de la Société canadienne de la scléroscowansville.enregion.cae en plaques (SCSP), Section Granby et régions.

 

Toutefois, ce que Mme Dignard ne savait pas, c'est que Denise Normand allait faire circuler la pétition dans le Centre d'accueil afin d'ajouter du poids à la première pétition qui avait recueilli 157 noms.

 

«J'ai été très surprise. Elle a fait ces soixante personnes à partir de sa chambre! Le texte des deux pétitions est le même. Grosso modo, nous demandons au ministre de la Santé de soutenir la recherche et de former des spécialistes afin que le traitement du Dr Zamboni soit rendu disponible», poursuit Mme Dignard.

 

Cette pétition a été remise, mardi, à François Bonnardel, député de Shefford, par Vanessa Pelletier Bellerive, la présidente de la SCSP, Section Granby et régions, lors d'un rassemblement sur la colline parlementaire. Par ailleurs, la présidente quittera le pays pour la Pologne, le 31 octobre, afin de subir le traitement expérimental du Dr Zamboni.

 

Pour en savoir plus sur l'histoire de Vanessa Pelletier Bellerive et sur le traitement du Dr Zamboni, consultez l'Express du 20 octobre."

Commenter cet article