Sclérose en plaques: percée majeure dans la régénération des nerfs atteints

Publié le par Handi@dy

"

LONDRES — Des chercheurs britanniques ont annoncé lundi la découverte d'une méthode qui pourrait permettre de réparer les séquelles provoquées au système nerveux par la sclérose en plaques, et présentée comme une importante percée dans la lutte contre la maladie neurologique.

Les chercheurs des universités de Cambridge, en Angleterre, et d'Edimbourg, en Ecosse, ont identifié "un moyen par lequel les cellules souches du cerveau peuvent être encouragées à réparer" les séquelles provoquées par la maladie sur la gaine de myéline, a expliqué le professeur Robin Franklin, directeur du Centre pour la sclérose en plaques à l'Université de Cambridge.

La gaine de myéline est l'enveloppe protégeant les nerfs du cerveau et de la moelle épinière, que la sclérose en plaques dégrade, provoquant des paralysies.

La méthode "ouvre la possibilité d'une nouvelle thérapie régénératrice de cette maladie", a-t-il ajouté.

"Il s'agit d'un des développements les plus intéressants de ces dernières années", a estimé Simon Gillespie, directeur de la "MS Society", société britannique pour la lutte contre la slérose en plaques, qui a participé au financement de l'étude.

Selon la société, cette découverte pourrait mener à des essais cliniques dans les cinq ans à venir, et à un traitement d'ici à 15 ans."

(AFP)

Commenter cet article

yolande 10/12/2010 15:54



Faudrait d'abord ccomprendre la sep, le nombre de plaques n'indique pas le handicap, bref, 15 ans, l'espoir fait vivre ....


Merci quand même Adrienne et bonne journée !



Handi@dy 10/12/2010 19:23



Comme tu dis! Moi, à part la ccsvi et les traités amis, je ne crois plus rien! :0010:



Annabelle 09/12/2010 20:55



Ah, le coup des cellules souches est resservi tous les 3 mois environ cette année. 


De toute façon, comme c'est pour dans 15 ans ... est-ce utile de se pencher sur cette méthode ?  Les cellules souches, ça a provoqué de nombreux décès et ce, depuis déjà quelques années.
Mais bien sûr, l'ARSEP cache les statistiques et les données, et mieux encore le Pr Lubetzki a sous entendu publiquement que ce n'était finalement pas une si bonne idée que ça les cellules
souches.


Alors pourquoi concentrer les recherches de la fondation ARSEP sur ce sujet ?? 


ya comme une énorme contradiction là ... 


bidoud Adi



Handi@dy 10/12/2010 10:02



Je ne censure pas, donc je transmets, mais je n'y crois pas une seconde! :0010:



Annie 07/12/2010 21:31



En tout cas la recherche avance et sur différents plans, si tels ou tels malades peuvent être aidés, soulagés voire évidemment guéris c'est toujours ça de pris sur la souffrance.


Maintenant comme Christine je me pose la question de toute cette diversité de causes, on parle aussi des maladies auto immunes....


En tout cas espérons et comptons sur le meilleur dont les humains sont capables, car nous savons quels pire ils peuvent commettre !


As-tu eu l'occasion de voir "le nom des gens" ? Le meilleur y côtoie le pire aussi.


Nous sommes tellement imparfaits et donc perfectibles..;


 


Voilà, c'était la minute philo d'Annie !



Handi@dy 08/12/2010 19:40



Depuis la théorie de Zamboni, on guérit la SEP¨, mais en France les labos cupides bloquent tout!!! :0010:



christine 07/12/2010 18:25



J'imagine que les SEPiens ont bien du mal à s'y retrouver entre théories/traitements neurologiques versus voie veineuse... Je continue à me demander si la SEP est vraiment une seule maladie ou
si, faute de mieux, les médecins ne continuent pas à donner ce nom à différents syndrômes...



Handi@dy 07/12/2010 19:53



A chaque découverte on nous dit que la SEP, c'est fini (on le dit au groupe SEP depuis plus de 50 ans), alors que depuis la ccsvi et Zamboni, on peut
vraiment soigner et guérir la SEP!!! Mais en France, c'est spus le manteau, les labos ne veulent pas perdre des milliards! :0010: