Sclérose en plaques : « Faire du sport n'est plus tabou ! »

Publié le par Handi@dy

"

sep-olympiades.jpgÀ l'initiative du groupe hospitalier de l'institut catholique de Lille et du laboratoire Bayer Schering, les 1res Olympiades de la sclérose en plaques se sont tenues hier, à Domyos. Objectif : redorer l'image du sport dans cette pathologie.



Atteinte de sclérose en plaques depuis 15 ans, Emmanuelle, 58 ans, n'a vraiment pas pour habitude de pratiquer une activité sportive.
Alors, hier, à Domyos, à Marcq-en-Baroeul, elle a participé avec un réel plaisir aux 1res Olympiades régionales de la sclérose en plaques. « Bouger, c'est bon pour le physique et le moral. » Dans une dizaine d'ateliers sportifs, des malades, leur entourage et des soignants étaient conviés à se confronter. « Jusqu'à aujourd'hui, on disait "sclérose en plaques, pas trop de sport, ça fatigue, c'est difficile" », rapporte le Dr Cécile Donzé, médecin de rééducation au groupe hospitalier de l'institut catholique de Lille. « On a donc organisé ces Olympiades pour expliquer aux patients, à leur famille et aux soignants, l'intérêt du sport. L'idée est de montrer que ce n'est pas dangereux mais plutôt bénéfique ». Le Pr Patrick Hautecoeur, neurologue à la Catho. confirme : « On note une amélioration des capacités motrices et une diminution de certains symptômes de la maladie. » Dans le Nord - Pas-de-Calais et en Picardie, on compte 7 000 à 8 000 malades de la sclérose en plaques.w
MATHIEU THUILLIER
"
nordeclair.fr

Commenter cet article