[Santé ] L’association « Nourane » des malades atteint de la S.E.P de la wilaya de Sétif vient de voir le jour

Publié le par Handi@dy

"

lundi 18 avril 2011 | Farès Rouibah

Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte

Agrée depuis quelques semaines par les services compétents, ladite association a débutée ses activités en marge d’une petite cérémonie ayant eu pour cadre le théâtre communal et à laquelle ont pris part notamment les malades atteints par la sclérose en plaque (S.E.P).

La sclérose en plaque est une maladie chronique qui touche le système nerveux. Elle se caractérise par une dégénérescence des gaines de myéline qui entourent les neurones. La cause de cette affection est inconnue. Elle est probablement multifactorielle. Les étiologies suspectées sont surtout virales et auto-immunes, c’est à dire que l’organiste détruit lui-même ces gaines de myéline. La fatigue et les problèmes affectifs ne sont pas non plus à négliger dans ces crises. En outre, cette maladie peut toucher n’importe quelle personne, mais avec une fréquence accrue pour les femmes et les adultes jeunes. Sa fréquence augmente aussi dans les pays froids. Par ailleurs la SEP se manifeste par des atteintes neurologiques passagères, spontanément mais partiellement régressives. Les symptômes disparaissent en laissant une petite séquelle, mais s’il y a accumulation des crises cela engendre de véritables déficits. La manifestation la plus fréquente est l’apparition d’une cécité unilatérale assez brutale. C’est dire combien est grande la souffrance des personnes atteintes par cette maladie et que l’association se veut un moyen afin d’apporter aide et soutien moral et si possible financier à travers l’achat des médicaments inaccessible pour les simples citoyens. A titre d’exemple, l’interféron un traitement de fond que le malade doit prendre coute 9 millions de centimes.

Heureusement pour ces malades, l’Etat prend en charge en grande partie les frais grâce aux soins prodigués au niveau du service de la neurologie du CHU Saâdna Abdenour de Sétif. En attendant, le président Brahim Guenfoud a tenu à remercier d’abord tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la création de cette association notamment les malades lesquels en dépit de leur handicap ont tout de même donné un grand coup de main tout comme au niveau de la direction de santé en espérant que les autorités locales et les bienfaiteurs viennent apporter aide et soutien à cette catégorie de la société."

www.setif.info/article5378.html

Imprimer

Commenter cet article