Nimes. SantéSclérose en plaques : une association de soutien

Publié le par Handi@dy

"

Sclérose en plaques : une association de soutien

DR

Nimes. SantéSclérose en plaques : une association de soutien




« Pour moi, la maladie s'est déclarée suite à une grippe mal soignée. » En 1989, la vie de Sonia Malghem bascule, de façon inattendue, un peu inexplicable. « Les premiers symptômes de la sclérose en plaques que j'ai ressentis ce sont des difficultés pour marcher, en allant au boulot. Chez d'autres, cela peut-être des troubles urinaires, de la vision... » Trois ans après, en 1992, Sonia ne peut plus travailler. Depuis, ses capacités (mobilité, concentration...) se sont réduites comme peau de chagrin. Il lui faut donc du courage et de la volonté pour assurer son rôle de déléguée du Gard pour l'Association française des sclérosés en plaques (Afsep). Ainsi, depuis le début de la semaine, elle tient un stand de prévention et d'information sur cette maladie neurologique

 

qui touche 90 000 Français (2 000 cas de plus chaque année). D'abord dans une galerie commerciale puis, depuis mercredi et jusqu'à aujourd'hui, de 10 heures à 17 heures, dans le grand hall du CHU. « C'est important de renseigner les gens sur cette maladie très méconnue qui peut se déclarer après un stress important, une très grosse fatigue et qui frappe en général de jeunes adultes. » Sur le plan médical, si des médicaments permettent de ralentir son évolution, elle reste incurable et lourde de conséquences. L'Afsep vient en aide aux malades et à leurs familles (problèmes juridiques, administratifs, etc.) et en animant des groupes de parole. Sonia Malghem affirme qu'on peut la joindre tous les jours au téléphone, jusqu'à 21 heures. Photo M. E. Contact Afsep 30 au 04 66 77 73 96 ou 06 21 38 44 29."

midilibre.com/

rangee-de-galets.gif

Commenter cet article