Le système de santé, ce grand malade

Publié le par Handi@dy

"

Le système de santé, ce grand malade

Marc Girard - 084_m

Le Protecteur du citoyen se dit «hautement préoccupé de l’accessibilité réelle» aux services à domicile. Marc Girard, atteint de sclérose en plaque, s’est vu couper ses soins à domicile au début de l’été parce que son centre de santé n’a plus d’argent.  (Photo André Pichette, La Presse)

NDLR: Dans le but d’encourager un débat ouvert et respectueux, le Blogue de l’édito ne publie que des commentaires signés.  Merci de votre collaboration.

Ariane Krol

Si les fonctionnaires du ministère de la Santé (MSSS, que tout le monde dans le réseau prononce «mess», ça ne s’invente pas) lisent seulement le début du chapitre que le Protecteur du citoyen leur consacre, ils sont tranquilles. «Le nombre de plaintes à l’égard du réseau de la santé est demeuré pratiquement inchangé», écrit la protectrice Raymonde Saint‐Germain dans son rapport annuel publié hier.

J’espère qu’ils liront la suite. Car il y a beaucoup de choses qui les interpellent là-dedans.

- Forte augmentation des signalements -les interventions faites par un tiers pour attirer l’attention du Protecteur sur la situation d’un  usager souvent vulnérable.

- Neuf mois après la date butoir, environ 20% des résidences privées pour personnes âgées n’étaient pas encore certifiées. Quand on sait avec quelle facilité ce certificat est décerné, on s’inquiète de ce qui se passe dans les résidences qui n’arrivent pas à l’obtenir.

Ce qui est encore plus  inquiétant, ce sont les soins à domicile. Le Protecteur se dit «hautement préoccupé de l’accessibilité réelle à de tels services». D’autant que «la gamme de services offerts (est) en diminution depuis la réorganisation du réseau en 2005 ». Depuis le temps qu’on nous vante le maintien à domicile, le désengorgement des urgences et l’utilisation optimale des budgets, on s’attendait à mieux qu’un recul.

Ce communiqué que j’ai reçu hier n’a rien de rassurant: «En ce qui concerne l’aide à domicile, le CSSS Jeanne-Mance évalue les besoins et offre les services requis pour maintenir les personnes dans leur milieu naturel le plus longtemps possible comme elles le demandent. En ce qui concerne les services qui ne sont pas requis pour le maintien de la personne dans son milieu mais qui sont utiles à son bien-être ou à celui de ses proches aidants, ils seront évalués. Si le CSSS ne dispose pas des ressources suffisantes, ces personnes seront inscrites en liste d’attente. »

Traduction? Si vous offrir des services à domicile nous évite d’avoir à vous chercher une place d’hébergement, vous en aurez . Mais si ça ne fait aucune différence pour nous, vous pouvez toujours attendre.

Un dernier exemple de la logique bureaucratique de notre cher «mess» . En juin 2008, le ministère a présenté un Plan d’accès aux services pour les personnes ayant une déficience,  afin de ramener l’attente à un niveau raisonnable. Bonne nouvelle:  la longueur de la liste et le délai pour le début des services ont diminué. Et ce sont les enfants de 0 à 6 ans qui en ont le plus profité.

Le hic, c’est que les nouvelles normes d’accès du MSSS s’appliquent uniquement aux patients qui se sont inscrits sur une liste d’attente après le 8 novembre 2008. Ceux qui étaient là avant? Le ministère s’est donné jusqu’en novembre 2010 (deux ans!) pour s’occuper d’eux.

Autre problème: le Plan du MSSS définit aussi le début des services comme le moment où un intervenant recueille de l’information sur les besoins de l’usager. Un enfant peut ainsi être inscrit dans le délai prescrit de 90 jours… et n’avoir toujours pas reçu de traitement huit mois plus tard. La protectrice parle de «déplacement de l’attente». Elle est polie. Je dirais plutôt RDM – Rire Du Monde, dans ce ministère où on aime tant les acronymes."

cyberpresse.ca

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michèle 02/10/2010 11:37



C'est vraiment honteux!!!


Comme toujours les plus touchés sont les moins avantagés par la vie: les malades , les handicapés, les pauvres, etc etc 



Handi@dy 02/10/2010 13:35



A ne pas oublier aux prochaines élections! On doit cela à la droite UMP! :0010: