Le plus beau des cadeaux pour Hélène Nadeau

Publié le par Handi@dy

"

Le plus beau des cadeaux pour Hélène Nadeau



Hélène Nadeau retire des effets bénéfiques de l'intervention subie à Albany.

Hélène Nadeau retire des effets bénéfiques de l'intervention subie à Albany.

Publié le 14 Décembre 2010
Publié le 14 Décembre 2010
Claude Thibodeau RSS Feed
 

Hélène Nadeau de Warwick, atteinte de la sclérose en plaques depuis 20 ans, a vu son souhait se réaliser plus tôt que prévu. Fondant beaucoup d’espoir sur l’intervention mise au point par le médecin italien, le Dr Paulo Zamboni, la Warwickoise vient de subir son angioplastie dans une clinique privée à Albany, elle qui pensait devoir patienter jusqu’en janvier ou février.

Sujets :
Noël , État de New York , Québec

«J’étais sur une liste d’attente et j’ai reçu un appel le mardi 7 décembre, m’indiquant qu’il y avait une annulation et qu’on pouvait me recevoir le jeudi 9 décembre pour l’intervention», a raconté Hélène Nadeau lors d’un entretien téléphonique avec le www.lanouvelle.net.

«J’étais très excitée, mais en même, très calme aussi», a-t-elle précisé.

Dès mercredi, Hélène et son conjoint ont pris la route en direction d’Albany dans l’État de New York, un trajet d’environ six heures et demie.

Jeudi avant-midi, 10 h 30, on lui fait passer une échographie des veines, un processus de 15 ou 20 minutes.

Hélène Nadeau s’est retrouvée sur la table d’opération vers 14 h 15. «J’étais consciente tout au cours de l’intervention qui s’est déroulée à froid. J’ai tout senti, a-t-elle relaté. Une sensation merveilleuse.»

La Warwickoise a vécu cette sensation du dégagement total. «J’ai ressenti quand on a débouché les veines. J’ai senti l’écoulement, comme si on ouvrait le robinet. C’est comme si on faisait couler de l’eau le long du bras», a-t-elle dit.

L’intervention a duré environ une heure. «Mon côté gauche était davantage obstrué, ce qui a causé certaines difficultés», a souligné la patiente.

Pendant tout ce temps, avec une musique de Noël, Hélène Nadeau a été traitée aux petits oignons. «Une équipe hors pair, j’ai été traitée comme une reine. J’ai vécu une belle expérience, j’y retournerais demain matin. J’ai vécu un vrai beau cadeau de Noël», a-t-elle commenté.

Comme il s’agissait d’une chirurgie d’un jour, Hélène est sortie de la clinique le jour même. Le lendemain, elle rencontre, de nouveau, son médecin pour s’assurer que tout allait bien. «Je n’y retournerai qu’au printemps, en avril, pour le suivi.»

Mais, l’intervention lui procure-t-elle des bienfaits? Hélène jure que oui. «Ce n’est pas un effet placebo. Il y a vraiment quelque chose qui se passe. J’ai toujours eu les mains et les pieds froids. À la suite de l’intervention, la chaleur a envahi d’abord mes mains. Puis, une nuit, j’ai senti un «feeling» aux pieds. Le lendemain, j’avais les pieds chauds», a-t-elle confié.

Hélène Nadeau a retrouvé également un peu plus d’équilibre, a-t-elle observé. «Avant, quand j’enfilais mon manteau, j’allais de l’avant vers l’arrière. Maintenant, je demeure stable.»

La Warwickoise vivra un très beau Noël. «C’est le plus beau cadeau. Cela vaut vraiment la peine. J’espère qu’au Québec, on puisse offrir ce traitement le plus tôt possible pour que tous puissent y avoir accès. C’est une question de qualité de vie», a-t-elle témoigné.

Hélène n’est d’ailleurs pas la seule à vivre pareille expérience. «De plus en plus de gens de chez nous le font. En janvier, une personne de Victoriaville se rendra d’ailleurs à Philadelphie pour y subir l’intervention», a-t-elle conclu."

lanouvelle.net/Societe/Sante

Commenter cet article

yolande 15/12/2010 12:54



Beau témoignage ! Et nous Adrienne, qu'est-ce qu'on attend, lol ?


Bonne journée !



Handi@dy 15/12/2010 13:36



Moi je suis obligée, je ne peux pas voyager! :0010:



Annabelle 15/12/2010 11:56



Et encore une réussite ... pourvu que ça dure, je lui souhaite en tout cas ! 


bidoud Adi



Handi@dy 15/12/2010 13:38



:0010: