Le frère que je n'ai jamais connu, mort à 5 ans à la suite d'une vaccination...

Publié le par Handi@dy

Aujourd'hui je fouille dans la malle familiale: retour sur une histoire qui précède la mienne.
il s'appelait PHILIPPE, né huit ans avant moi, soit en 1957et était, selon mes parents, un amour contrairement à mes frère et soeur aînés, toujours sage, tendre, curieux, gai et enthousiaste. Un beau garçon qui ressemble à l'enfant fille que j'étais, version garçon.
A 5 ans avant l'entrée en primaire, vaccination infantile. Il n'y a jamais eu de pépin, mes parents ont confiance et le petit Philippe est vacciné. Peu après, il se plaint de douleurs fortes, ne tient plus debout, tombe paralysé et incontinent. Panique totale dans la famille. Hospitalisation à l'hosto civil où le meilleur neurochir de l'époque, le Pr. Philippides, l'ausculte, déclare qu'il s'agit d'un raté du vaccin, ça arrive rarement mais forcément avec tout vaccin!!! PHILIPPE a une tumeur au cerveau suite au vaccin, ce qui explique la paralysie. Le Pr. décide néanmoins de l'opérer. Il y a dans le lit voisin de pédiatrie un fils d'homme d'affaires très riche, victime du même vaccin, qui mourra très vite, malgré l'argent et les relations de ses parents.
L'opération sera un succès, mon frère a été super courageux, mes parents lui annoncent qu'il rentrera bientôt...
Et là, au grand désespoir et à la stupeur de mes parents, il leur dira: "Non, Philippe ne rentrera plus à la maison, plus jamais! Il a vu cette nuit un grand ange blanc dans sa chambre qui lui a dit qu'il l'emmènerait vite au ciel".
Et il décèdera le jour suivant.
Si mon père a eu l'air de se remettre avec les années, notamment à ma naissance, maman, elle, ne s'est jamais remise. Elle est retombée enceinte, a fait une fausse couche. A imaginé, enceinte de moi, qu'elle avait un cancer. Elle a mis du temps à me montrer physiquement qu'elle m'aimait, car elle était morte à l'idée de me perdre aussi.

Puis il y a moi, gaie, enjouée, en pleine forme, vive, très sportive, qui vivrai aussi de terribles galères enfantines. l
Les vaccinations laissent toujours d'horribles impacts, on me reconvoque pour suivi.

A 33 ans, je refais le rappel DTP ET le vaccin anti-HB et me retrouve morte de fatigue après la première piquouze anti HB. La seconde, en moins de 3 semaines, me clouera en fauteuil définitif, paralysée et incontinente.

En décembre dernier, je refais le rappel DTP +TB, je me dis que je ne risque rien, ce n'est pas l'anti HB. Monstrueuse fatigue dès le lendemain, douleurs, puis énorme poussée suivie de bolus inefficaces. première fois que je me retrouve avec une atteinte ultra flippante des 4 membres!!!

Je ne prendrai pas le vaccin contre la grippe A1, je n'ai jamais eu de grippe de toute ma vie.
Les vaccins tuent parfois. une minime minorité, qui endosse pour que la majorité vive en bonne santé. On ne peut pas prévoir qui, il y a de la génétique là dedans, on ne maîtrise pas.
Je suis déjà très handicapée, je ne jouerai pas avec les rares billes qqui me
restent!

Publié dans Famille-potes

Commenter cet article

Annie.L. 07/03/2011 09:23



Bonjour Handy, je suis très émue en lisant ton article, et comme d'habitude, je me laisse emporter par la colère .... Mais personne n'y peut rien, et ainsi va la vie ! Mais la tienne, est bien
douloureuse !


Toujours avec toi par la pensée, gros bisousssssssss !



Handi@dy 07/03/2011 20:12



:0010:



d'éli cieux 06/03/2011 21:23



Je comprends que tu cherches à comprendre. C'est très émouvant ce que tu racontes. Cela me parait dificile d'accepter qu'en définitive certains devraient être sacrifié pour de nombreuses
personnes puissent être épargné. Je trouve juste que tu exprimes ton sentiment.  Je suis très bouleversée par ce qui t'arrive et je trouve que ta manière d'être peut aider tant de personnes
! Je te l'ai déjà dit mais j'ai besoin de te le rappeler... Ton existence m'a aidé énormément et tu le sais et merci encore pour ce que tues tout simplement....


Bisous soutenants et affectueux...


d'éli cieux



Handi@dy 07/03/2011 20:13



:0010:



Annie 06/03/2011 19:06



Eh oui, les vaccinations, si précieuses soient-elles quand on songe aux terribles épidémies qui ont ravagées l'humanité ne sont pas anodines.


Terrible et tragique histoire.....



Handi@dy 07/03/2011 20:13



:0010:



sand 06/03/2011 18:48



bonjour je suis convaincue que les vaccins sont dangereux pour certaines personnes, ma fille 4 mois après le vaccin h1n1, elle attrape une angine et une sinusite et alors on plonge dans un
cauchemard, son système immunitaire s'emballe, elle a une plaque énorme du côté droit qui prend tout l' hémisphère droit, conclusion hémiplégie rééducation depuis 1 an, d'après les
colles blancs(neuros), le vaccin n'a rien à voir, laissez moi rire, mais à ce jour le cas de notre fille est un cas atypique surveillance très rapprochée suite à la mitoxantrone car elle ne
répond pas au solumédrol. Méfiez vous des vaccins quand vous êtes le numéro gagnant ça fait très mal et on ne peut plus revenir en arrière, à ce propos je recherche des gens qui ont eu des
problèmes avec le vaccin h1n1  je suis persuadée que le cas de notre fille n'est pas unique.



Handi@dy 07/03/2011 20:13