L'aide à domicile n'était pas digne de confiance

Publié le par Handi@dy

"

Elle est haute comme trois pommes, toute menue, avec un visage angélique. Cette aide à domicile inspirait la plus totale confiance à ses patients, dont certains l'avaient même pris en affection. D'autant plus que l'aide était employée par une association connue pour les services rendus aux personnes en difficulté (âgées, à mobilité réduite...). Un jour, un homme de 60 ans, atteint d'une sclérose en plaques, a néanmoins eu quelques doutes sur les agissements de cette aide, et alerté l'association. Avant d'être démasquée, la demoiselle âgée de 32 ans a démissionné. Mais elle a gardé contact avec ses anciens patients, devenus ses clients, qu'elle continuait à visiter, « au black ». Ce n'était pas le moindre délit de cette maman d'un bébé de 1 an, qui avait sans doute besoin d'argent.

Usage de cartes de crédits usurpées

De fait, la jeune femme se liait d'amitié avec une dame âgée de 87 ans, placée sous assistance respiratoire, et dans l'impossibilité de se déplacer. Le profil de la victime idéale pour établir une carte de crédit à la consommation à son nom, et s'en servir à hauteur des 4 000 e de plafond. Avec une autre carte, l'aide passera des commandes de linge à une société de livraison à domicile, pour plus de 1000 e.

Sa boîte postale étant trop petite pour accueillir de tels colis, la jeune femme convainc encore son meilleur ami de lui servir de boîte postale. Ce dernier sera également interpellé, avant d'être mis hors de cause. Et il remboursera même la victime, avec le montant du blouson en cuir que son encombrante amie lui avait offert pour son anniversaire (en puisant évidemment dans le compte d'autrui).

Démasquée par le fils d'une victime

L'aide à domicile, elle, effectuait aussi des retraits avec les cartes bancaires qu'elle subtilisait momentanément à ses patients. C'est ce qui la fera tomber, car le fils d'une victime s'en est rendu compte en épluchant les relevés de compte de sa mère octogénaire.

Interpellée mardi, la suspecte a reconnu les faits devant l'enquêtrice de la Sûreté. Elle aurait volé des liquidités à 78 clients, même si, pour l'heure, seules six victimes ont été recensées.

Remise en liberté sous contrôle judiciaire, la jeune femme sera convoquée ultérieurement devant la justice.

A.c. "
rangee-de-galets.gif
nicematin.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tiot 06/05/2011 22:40



salut


difficile d'avoir confiance après un tel coup du sort


bonne soirée



Handi@dy 07/05/2011 21:10



Et çanarrive souvent:mon  au x de vie a volé ma carte bancaire!