Elizabeth Taylor, la reine aux yeux d’améthyste de l’âge d’or hollywoodien

Publié le par Handi@dy

"

Elizabeth Taylor, à New York en août 1992.
Elizabeth Taylor, à New York en août 1992.
Getty Images
Par RFI / AFP

Elizabeth Taylor, l’une des dernières légendes d’Hollywood, est décédée ce mercredi 23 mars 2011 à l’âge de 79 ans d’une insuffisance cardiaque. Elle était hospitalisée depuis plusieurs semaines à Los Angeles. Elizabeth Taylor avait tourné dans une soixantaine de films au cours d'une carrière de plus d'un demi-siècle.

Elizabeth Taylor est morte à l’âge de 79 ans. Elle était hospitalisée depuis plusieurs semaines à Los Angeles pour insuffisance cardiaque. L’actrice s’est éteinte paisiblement, a indiqué son agent dans un communiqué.  

Elizabeth Taylor était l’une des dernières légendes d’Hollywood, de l’âge d’or des studios californiens. Sa vie a été faite de drames personnels et de passions. Elle s’était mariée 8 fois mais avait eu 7 maris seulement car elle avait épousé deux fois le même homme, l’acteur gallois Richard Burton, en 1964 et en 1975. Ils seront pendant longtemps l’un des couples les plus volcaniques du show-biz des années 1960-1970. Leurs frasques amoureuses faisaient régulièrement la Une des journaux. « Je suis quelqu'un qui a besoin d'être mariée, probablement parce que j'ai un fort sentiment d'insécurité », avait-elle un jour expliqué. Elle avait d’ailleurs fait plusieurs dépressions au fil de ses histoires conjugales. L'actrice a eu quatre enfants.

 
Elizabeth Taylor laisse un « héritage monumental » en matière de soutien à la recherche contre le sida, a souligné l'amfAR (American Foundation for AIDS Research), l'une des principales associations américaines de lutte contre la maladie. « Dame Elizabeth était sans aucun doute l'une des figures qui ont le plus inspiré le combat contre le sida », a souligné cette association. Dès le milieu des années 1980, l'actrice avait défendu les victimes du sida. En de hors peut-être de la princesse Diana, aucune autre célébrité ne s'est autant engagée qu'elle pour trouver des fonds afin de financer la recherche contre la maladie. L'amfAR a d'ailleurs été fondée en 1985, l'année de la mort de l'acteur Rock Hudson des suites de compllications liées au sida. Il était un ami de Liz Taylor.
 
Elizabeth Taylor a tourné dans des films qui sont devenus des chefs d'oeuvre du cinéma mondial.

 

La dernière star d'Hollywood

Elizabeth Taylor commence sa carrière à l’âge de dix ans et rencontre aussitôt le succès en tournant dans des films tels que «Fidèle Lassie» (1942) ou encore le mélodrame «Le grand national» qui lui vaut son premier triomphe personnel. «Les quatre filles du docteur March» mis en scène par Mervyn LeRoy (1949) suivi par la comédie «Le père de la mariée de Vincente Minnelli (1950) font d'elle une vedette.

«Une place au soleil» en 1951 puis «Géant» 1956, deux oeuvres de George Stevens avec respectivement Montgomery Clift, James Dean et Rock Hudson, lui ouvrent les portes de l’immortalité. Elle tourne ensuite avec Joseph L. Mankiewicz, en 1963, «Cléopâtre» ; c'est pendant ce tournage qu'elle rencontre le Gallois Richard Burton qu'elle épouse en 1964 et dont elle divorcera deux fois. 

Elizabeth Taylor a reçu à deux reprises un Oscar pour ses rôles dans «La Vénus au vison» et pour son interprétation dans «Qui a peur de Virginia Woolf ?». Elle avait cessé de tourner pour le cinéma en 1994 après une carrière de plus d'un demi-siècle au cours de laquelle elle avait interprété une soixantaine de rôles. En 1999, l'American Film Institute (AFI) distingue Elizabeth Taylor comme le septième plus grande actrice de tous les temps dans son classement AFI's 100 years... 100 stars.

Savez vous que MICHAEL JACKSON était le témoin de son mariage ?

"

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article