CCSVI: Winnipeg sommée de financer des essais cliniques.

Publié le par Handi@dy

"

Manifestants

Les manifestants ont sommé la province de financer les essais cliniques contre la maladie.

Une cinquantaine de Manitobains atteints de la sclérose en plaques se sont rassemblés jeudi devant l'hôtel Fort Garry de Winnipeg, où se tient le Conseil de la fédération, pour exercer des pressions sur le gouvernement de Greg Selinger afin que ce dernier finance les essais cliniques d'un traitement expérimental de la maladie.

« On veut essayer de créer un peu de publicité pour demander que le Manitoba embarque dans la recherche pour traiter la sclérose en plaques », a affirmé Johanne Gauthier-Wiebe. Cette dernière, qui a été diagnostiquée il y a neuf ans, a subi une angioplastie aux États-Unis il y a une semaine. Il s'agit d'une opération qui n'est pas pratiquée au Manitoba.

À l'instar des autres manifestants, Mme Gauthier-Wiebe souhaite que la province emboîte le pas à la Saskatchewan, qui a récemment décidé de financer les essais cliniques mis au point par le médecin italien Paulo Zamboni.

La ministre de la Santé du Manitoba, Theresa Oswald, a dit que son gouvernement préfère attendre les avis d'experts sur la question avant de se prononcer.

Un traitement controversé

Rappelons que le nouveau traitement, dont la Saskatchewan financera les essais cliniques, est sujet à de nombreuses controverses. En effet, deux récentes études allemande et suédoise contredisent la théorie du Dr Zamboni selon laquelle les causes de la sclérose en plaques seraient d'origine vasculaire.

Il en faudra cependant davantage pour décourager Sandra Lachiver, une Manitobaine qui vit avec la maladie depuis 14 ans. Cette dernière devrait subir samedi une angioplastie au Mexique. « Ça ne me dérange pas. Ça ne fait aucune différence [...] Ça ne change pas mon opinion », dit-elle."

radio-canada.ca


Commenter cet article