Photo d'un bout de moi. Résolument "mauve"!

Publié le par Handi@dy

Ce texte est un clin d'oeil à ma différence... A toutes mes différences!


Et je ne parle pas de ma maladie, de mon handicap, pas seulement. Je parle d'un fait qui m'a toujours accompagnée, depuis l'enfance. Il aurait pu me marginaliser, me dômmager. Il n'a fait que m'amuser, me rendre plus forte, revendiquant ma singularité.

J'ai toujours été différente. Bébé, je tardais à marcher, rêvassais, n'ai eu mes premiers cheveux que tard! (en Mai, il y aura des photos de moi sur ce blog, de bébé à adulte, dans le cadre d'un hommage à une amie disparue...) Et pourtant, j'ai été précoce dans d'autres domaines, la lecture à 3 ans. L'écriture, des contes et des fictions, à 6. En primaire, je sautai une classe, et si n'avait été le deuil de la disparition de mon père, parti alors que j'avais 9 ans, j'en aurais sauté une deuxième. Surdouée? Non. Eveillée. J'avais des parents très âgés, malades, autre particularité, et lorsque papa est décédé, j'ai rejoint la minorité des enfants n'ayant plus qu'un parent. Mon père était né en 1901 ma mère en 1923, encore une
originalité. Dans la fratrie, mon frère et ma soeur étaient d'une autre génération, de 15 et 17 ans mes aînés. J'ai été "tatie" enfant. J'ai participé à l'éducation de mes neveu/nièces. Après des abus de la part d'un membre de la famille, j'ai habité un corps différent (cf. article). Mes valeurs, ma spiritualité précoce, tout me séparait, en théorie, de mes camarades, et pourtant je n'ai jamais souffert de solitude ni d'isolement, car mon caractère sociable et ma jovialité me valurent de nombreuses amitiés, dont certaines exceptionnelles et qui durent toujours. (merci papa, maman, pour votre éducation!) J'ai grandi, ainsi, avec une personnalité bien trempée, différente et assumée car bien entourée et aimée pour ce que j'étais. Mes différences attiraient, même, et c'est toujours le cas aujourd'hui.
Alors, lorsque la maladie et le handicap ont fait irruption dans ma vie, je les ai pris avec une certaine philosophie: "Ben tiens, qu'est-ce qui m'arrive encore! V'là aut' chose! Encore un truc de ouf!" Mes amis me disaient: "Evidemment, tu ne pouvais pas te contenter d'avoir une sclérose en plaques classique, il a fallu que tu en aies une atypique! Et un handicap qui va avec!"
Quand je titre cet article "résolument mauve", c'est pour affirmer ma particularité que je symbolise par cette couleur qui est rarement la préférée de la majorité des gens. On aime le bleu, le vert, le rose, le rouge, même le noir,
rarement le violet, le lila, le mauve. Moi oui! D'ailleurs, mon blog en est tout imprégné, depuis ma bannière faite maison, en passant par mes boutons de menu, le compteur, la couleur de police de caractères qui partage l'affiche avec le noir. Le lilas est ma fleur préférée. J'arbore, de temps en temps, un "total purple look": jean mauve, pull mauve, foulard mauve, boucles d'oreilles de pierres violettes, rouge à lèvres et fard à paupières assortis, pour finir, des Clark's mauves que j'adore (=mes chaussures) et la cerise sur le gâteau, mon fauteuil roulant violet métal!  La preuve en photo! Bon, mon nouveau fauteuil choisi par mon ergo n'était pas disponible en violet métal... J'ai opté pour un vert sapin métal. (tiens, mais j'ai également des Clark's vertes! Huhu!)

Ma vie avec des étiquettes minoritaires successives m'a préparée, équipée pour faire face au nouveau défi de la SEP, du handicap. Je n'étais pas dépaysée, ne me suis pas sentie exclue. J'étais déjà stigmatisée sans être rejetée, au contraire. J'entamai donc avec une certaine dose de sérénité mon entrée dans cette nouvelle minorité très visible. Une différence de plus, une originalité à ajouter à mon arc, bah, presque banal!

Pourquoi, me direz-vous, créer un article sur ce sujet? D'abord, parce qu'il vous permet de mieux me cerner, moi auteure/webmaîtresse de ce blog. Puis, parce qu'on est en période pascale, et que le violet est aussi la couleur de la spiritualité!

Enfin, parce qu'à Pâques, vous êtes nombreux à partir en vacances, et que du coup vous ne lirez peut-être pas ces articles! Alors, un peu de nombrilisme en guise d'interlude, c'était sympa!

***A VENIR: Dimanche de Pâques: des images humoristiques de Pâques!
             Lundi de Pâques: un texte délirant que vous adorerez en principe... Je n'en dis pas
             plus, chuuuuuuuuuuut!

Commenter cet article

Handi@dy :0014: 17/07/2007 00:21

Coucou la miss CHEN! Finalement, ce sont là des couleurs rès asiatiques... Comme quoi, on est conditionné par le cadre, la culture... BIz et bon dodo!

Chen Jie 16/07/2007 21:49

Moi aussi j'adore le mauve, le violet...C'est moi c'est entre bleu, turquoise, mauve et violet justement!!Parce que j'adore la couleur bleu cyan et parce que mon amie chinoise, qui habitait avec moi avant, adore le voilet...Ses gouts ont dépeind sur moi, et depuis j'ai des coussins violets (sur un affreux fauteuil convertible rouge... beeuhh... enfin recouvert d'un plaid bleu!! niark) et des poteries mauves qui cotoyent mes vases bleu turquoise!! ^__-en vêtement, je suis une amoureuse du noir mais aussi du violet foncé et du rouge sombre!!

Handi@dy 18/04/2007 18:00

Merci Choco pas encore slammeuse lol, Bulledesavon pour cette magnifique photo, comme celle de notre talentueux Michka, merci Ludo!

ludo 15/04/2007 22:18

Sympa ton blog miss
Bises à bientôt!!!

Bulledesavon 14/04/2007 18:08

Merci pour la fraicheur de la photo, je t'offre une photo aussi, mais elle n'est malheureusement pas de moi, les lilas ne sont pas encore en fleurs ici, mais sur mon blog tu peux voir des glycines.Bisous