CINEMA & SEP/HANDICAP.

Publié le par Handi@dy

Mise à jour le 18 mai 2009.

Quelques films à vous mettre sous la dent!
***Ciné "Chez @dy" ***


Vos critiques/avis sont les bienvenus! Je compte sur vous pour me faire part d'autres FILMS ciné et tv sur le sujet!

*Popcorn blink-popcorn.gif, glacesblink-icecream-OD.gif et boissons offerts! ^^*
*****
Actu spectacle:
comédienne handicapée
voir blog, article du 7 mai 2008




1) SEP:

les personnages principaux de ces films ont la sclérose en plaques:

films anglais/américains:

***
***
film indien, "Bollywoodien"
***
film allemand
***

Une série américaine dont le héros qui campe le Président, est atteint d'une forme de SEP rémittente:

 


***
VU. Série fiction française: en train de passer à la TV, un des "méchants" est SEPien, j'ai vu tous les 3 épisodes et la suivrai:
mon article: CLIC!***

VU. film britannique = "Go now", version française: "Bouge!", l'histoire d'un homme, fan de foot, et de son couple... Avec l'arrivée de la SEP!
***


à suivre...

*****

2) HANDICAP:
films sur le handicap physique ou mental, au sens large
"26 nov 08:


Réalisé par : Olivier Schatzky
VU. Film français.
Avec :
Thierry Frémont, Cris Campion, Hervé Laudière, Luc Bernard, Christian Bouillette, Valeria Bruni Tedeschi, Thierry Ravel,
Jean O'Cottrell, Richard Bean, ...
Victime d'une chute d'alpinisme, Pascal se retrouve dans un fauteuil roulant au Ressac, un centre pour handicapes. Il y rencontre Marko et Gadouille, un myopathe qui refuse le culte du muscle auquel veulent se livrer les pensionnaires amateurs de basket, et qui prefere se venger de la societe en organisant un casse avec Pascal...
"L'art de la pen sée négative"
(handicaps physiques)

 

 

Réalisé par Bard Breien
L'histoire ? Celle d'un handicapé, Geirr, un trentenaire accidenté planté à vie dans une chaise ­roulante. Il a un côté sale type, méchant malgré lui comme tous les handicapés. Il a très mauvais esprit, sa femme ne peut plus le supporter (il y a de quoi), il passe son temps à fumer du « shit ». Ultime espoir pour le sauver du désespoir : on lui impose un groupe d'handicapés dirigé par une marâtre pleine de bonnes et belles intentions. Nous vivons dans un monde où tout doit être « positif ». Geirr accueille ces t

 

hérapeutes en vidant un extincteur sur eux. Dès le début on devine l'ambiance.

Qu'est-ce que la « pensée positive » ? Vous êtes atteint d'un cancer ? Et alors ? D'une sclérose en plaques ? Souriez ! Creutzfeldt-Jakob ? De la rigolade. Parkinson ? Quelle blague ! Alzheimer ? Oubliez !

Le réalisateur Bard Breien a réussi l'exploit de faire une comédie lumineuse sur un sujet sordide. D'aucuns détesteront sûrement ce film politiquement très incorrect. On n'apprend pas à être heureux, à être positif. On a aussi le droit de se détruire, d'aller au fond de soi-même. « Il faut souffrir pour guérir », précise le réalisateur. Le génie de Bard Breien est d'avoir traité les handicapés comme tout le monde, car nous sommes tous des invalides.

 


"Rory O'Shea was here" ou "Inside I'm dancing" (2 titres pour le même film)


Vu. Excellent, loin des clichés handis habituels. A ne pas rater!!!
Voir mon article sur le film ici: CLIC!
***


VU. Après le roman, le film. Titof éblouissant dans le rôle.
***
"La force de vivre" ou "When you remember me" avec Fred Savage, le héros de la série tv: "nos années coup de coeur"


Vu. Téléfilm très fort:
1990 - Etats-unis - Drame - 1h31
Réalisation : Harry Winer
avec : Fred Savage (Mike Mills), Kevin Spacey (Wade), Ellen Burstyn (Infirmière Cooder), Richard Jenkins (Vaughan), Dwier Brown (John Harlen)
Un jeune myopathe est admis dans un établissement spécialisé où il est victime de brimades...

Michael, un enfant myopathe, est admis dans un établissement spécialisé géré par l’Etat. Sa mère, Joanna, ne dispose pas de revenus suffisants pour le garder à la maison. De plus, elle doit s’occuper de se trois autres enfants qu’elle vient de confier provisoirement à leur grand-mère. Michael est désespéré : il est le seul enfant dans cet hôpital pour personnes âgées. Un juur, il fait la connaissance de Wade, un jeune éducateur, qui lui promet de le transférer aux Hespériades, un centre de soins pour jeunes. Michael reprend espoir. Peu après son admission aux Hespériades, le jeune malade est confronté aux brimades quotidiennes d’une infirmière autoritaire et sans scrupule. Les autres pensionnaires semblent résignés. Malgré son handicap, Michael se révolte. Mais ses appels au secours restent vains... jusqu’au jour où un avocat décide de s’intéresser à son cas !
*La révolte justifiée d'un enfant handicapé pour ses droits, contre la connerie des institutions.
L---veil.jpgVU. 1969. Malcolm Sayer, un médecin timide, finit par accepter l'offre d'un hôpital dans le Bronx : s'occuper de patients qui, atteints d'une épidémie d'encéphalite, dans les années 20, sont considérés comme incurables. Découvrant qu'ils ne sont dénués ni de réflexes, ni de souvenirs et d'émotions, il tente un nouveau traitement avec lequel il fera sortir ces patients légumes de leur apparente inactivité.
***
Robert de Niro époustouflant de vérité et d'émotion, Robin Williams touchant en neurologue qu'on aimerait avoir pour médecin perso!
***
dancer-int-the-dark.jpg


***VU. Un humour décalé, décapant et sans complexes. Ôde à la vie, à l'amour, à la différence, à la tolérance. Des handis en centre se rebellent, ils veulent de l'amour. Et du sexe. Avec la complicité de soigneurs à l'esprit ouvert, ils accèderont à leur désir... Très drôle, vu sur ARTE. Téléfilm.

***
VU. la fameuse série policière, téléfilms

***

"La bascule"de
Marco Pico.VU. Téléfilm en 2 parties: l'histoire d'une prof dont le destin bascule à la suite d'un accident de deltaplane. Sa reconstruction, les problèmes d'accessibilité, son retour dans une profession où elle est acceptée par les élèves mais pas par ses supérieurs. Sa vie privée aussi, dans le second volet, sa grossesse...Vrai, fort et tendre à la fois.


"La bascule à deux" de Thierry Chabert (= la suite)
VU. A force de persévérance, Fanny est à nouveau professeur de lycée bien que la paraplégie la cloue dans un fauteuil roulant. Elle a refait sa vie avec un homme et se découvre enceinte alors qu'elle se croyait stérile. Peut-elle mener à bien une grossesse dans son état ?


***


L'histoire de
"Comme sur des roulettes" de Jean-Paul LILIENFELD

VU.Quand on est un garçon surdiplômé, au chômage, que sa maison risque d’être saisie, on est prêt à prendre n’importe quel travail. Ou presque... A l’instigation de Toine, son cousin, Max accepte un poste d’ingénieur chez "Techniworld", n’employant que des handicapés. Max est donc contraint de se faire passer pour un invalide et, bien sûr, cela ne se passe pas "comme sur des roulettes".Succès professionnels, rencontre amoureuse, tout semble soudain lui sourire, s’il ne planait pas sur Max la menace d’être découvert...
***
21867.jpg
en sélection 2007 au festival de CANNES
quelques photos:
21859.jpg21861.jpg21862.jpg
***


hutii--mejour.jpg

"LE HUITIEME JOUR"
de Jaco Van Dormael
Harry, un type plus que normal, rencontre sur son chemin Georges, qui lui est loin d'être normal. Il le ramène chez lui. Et comme il n'arrive plus à s'en débarrasser, il s'y attache. Ces deux êtres que tout oppose vont devenir inséparables. Plus rien ne sera comme avant, et c'est tant mieux pour Harry ! (trisomie)

***
"NE UN 4 JUILLET"
aff-4juillet.jpgn--4juilettomcruise.jpg
VU. Evocation de la terrible experience de Ron Kovic, né un 4 juillet, jour de la fête nationale américaine, excellent citoyen, Marine et engagé volontaire au Viet-nam. Il fut blessé en 1968 à la colonne vertébrale et paralysé à vie. Le film retrace sa terrible épopée pour retrouver un sens à la vie et nous conte vingt années de l'histoire américaine. En quelque sorte la suite de "Platoon" réalisée avec autant de soin et la participation de spécialistes des questions de guerre.

***

rainman.jpg
"RAINMAN"

VU.A la mort de son père, Charlie Babbitt, homme d'affaires pressé, hérite d'une vieille Buick qu'il convoitait depuis longtemps mais se voit spolié de quelque trois millions de francs versés à l'Institution psychiatrique Wallbrook au profit d'un bénéficiaire anonyme. Charlie se rend a Wallbrook et découvre l'heureux bénéficiaire. Il s'agit de Raymond, savant autiste, celui qu'il appelait dans son enfance Rain Man, qui représente ses seuls souvenirs heureux et qui n'est autre que son frère.(autisme)

***
normal-edward-aux-mains-d-argent.jpg

"EDWARD AUX MAINS D'ARGENT" de Tim Burton.

VU.Edward Scissorhands n'est pas un garcon ordinaire. Création d'un inventeur, il a recu un coeur pour aimer, un cerveau pour comprendre. Mais son concepteur est mort avant d'avoir pu terminer son oeuvre et Edward se retrouve avec des lames de métal et des instruments tranchants en guise de doigts.(fable: manipulation génétique, androïde)

***
elephant-man.jpg
"ELEPHANT MAN"

VU.Londres, 1884. Le chirurgien Frederick Treves découvre un homme complètement défiguré et difforme, devenu une attraction de foire. John Merrick, " le monstre ", doit son nom de Elephant Man au terrible accident que subit sa mère. Alors enceinte de quelques mois, elle est renversée par un éléphant. Impressionné par de telles difformités, le Dr. Treves achète Merrick, l'arrachant ainsi à la violence de son propriétaire, et à l'humiliation quotidienne d'être mis en spectacle. Le chirurgien pense alors que " le monstre " est un idiot congénital. Il découvre rapidement en Merrick un homme meurtri, intelligent et doté d'une grande sensibilité.(maladie génétique osseuse)

***
lemondedenemo.jpg
"LE MONDE DE NEMO"

VU.Dans les eaux tropicales de la Grande Barrière de corail, un poisson-clown du nom de Marin mène une existence paisible avec son fils unique, Nemo. Redoutant l'océan et ses risques imprévisibles, il fait de son mieux pour protéger son fils. Comme tous les petits poissons de son âge, celui-ci rêve pourtant d'explorer les mystérieux récifs.
Lorsque Nemo disparaît, Marin devient malgré lui le héros d'une quête unique et palpitante. Le pauvre papa ignore que son rejeton à écailles a été emmené jusque dans l'aquarium d'un dentiste. Marin ne s'engagera pas seul dans l'aventure : la jolie Dory, un poisson-chirurgien bleu à la mémoire défaillante et au grand coeur, va se révéler d'une aide précieuse. Les deux poissons vont affronter d'innombrables dangers, mais l'optimisme de Dory va pousser Marin à surmonter toutes ses peurs.(handicap physique et mental, phobie)

***
shrek.jpg
"SHREK"
VU.La saga contre les préjugés et les critères de beauté imposés par une société de consommation qui prône beauté, jeunesse, minceur et attitude lisse en accord avec les conventions et le politiquement correct.Ne pas correspondre aux critères actuels de la minceur et de la beauté est un problème pour certains et cela devient un handicap.Le dessin animé dépasse allègrement les préjugés et le qu'en-dira-t-on!
***



Publié dans Boîte noire du BLOG.

Commenter cet article

Handi@dy 18/04/2007 18:35

Merci LAURENCE! J'ai déjà posté ta pub dans "LIVRES SEP". Merci!ici ce sont les films de ficton, car des docu il en existe trop pour créer une rubrique ;-)

laurence 07/04/2007 14:37

bon je visite ton site regulierement , je t'ai envoye un mail mais pas de nouvelles est il bien arrive?
en ce qui concerne les films je vous propose un DVD de films documentaires sur "la place et l'evolution des femmes en milieu rural"; celui-ci comporte 4 films 1951 (un vrai film de cinéma) 1975,1991 et 2007 (3 docus); il faut savoir que dans le docu 2007 il s'agit de mon témoignage perso (donc malade SEP)....donc vous me verrez en fauteuil mais active quand même !!!!
si vous voulez voir des extraits du film ou des autres il existe un site cree par le CRDP du Limousin avec qui j'ai tourné le film (en partenariat avec le ministere de l'agriculture); le DVD est commenté et analysé par la journaliste Laure Adler et un anthropologue, il dure 2h50min et coute 25€....
le site du crdp :
http://carte-blanche.crdp-limousin.fr/
il faut cliquer sur "femmes en campagnes" (attention ce n'est absolument pas politique il s'agit des campagnes.rurales....)
puis sur "laurence femme de paysan" (pour celui 2007)
et enfin sur le film...mais c'est vraiment un tout petit extrait le film lui meme dure 26 min...
voila ma proposition de film ce n'est pas du vrai cine mais du docu mais tres interessant....
a bientot   laurence.