MON ANNIV... 42 balais dont 8 1/2 avec la SEP!

Publié le par Handi@dy

(Article posté après la réparation de mon PC, anti-daté)
MERCI pour les bons voeux postés sur un autre article pendant que ma titine était chez le dépanneur!

Et paf! Une année de plus au compteur! Au final, la quarantaine me va bien au teint (toujours pas de ride, merci maman, pour ton héritage génétique!) et au moral. La sérénité s'installe... Bon, on est loin de la sagesse ancestrale, mais on progresse!
Cette année 2007, je me suis promis que ce serait celle de ma re-naissance, remise en forme, la reprise du boulot après récupération, et pour l'instant tout fonctionne comme je le souhaite, à mon rythme et selon mes besoins.
Même ma sclérose en plaques me fiche une paix royale, plus d'1 an sans poussée, cela ne m'était plus arrivé depuis 1999!
Sur la bonne voie? A voir...
Je continue à tracer mon bonhomme de chemin, balayant les obstacles, le regard plein d'étoiles fixé vers un nouvel horizon, résolument optimiste! Et ça me réussit!
J'ai instauré un équilibre qui me préserve des casse-pieds et autres casse-couilles au quotidien et qui me nourrit de choses positives. J'ai regagné en autonomie et en énergie. Tiens, va falloir que je vous le fasse, mon topo complet de "remise en forme, prévention de poussée" que j'avais préparé en exposé devant l'auditoire de mon groupe SEP il y a quelques années! De petites astuces basiques à la portée de tout le monde. Que j'avais pratiquées, puis négligées, hélas, happée par un boss très con (et harceleur). Cette expérience m'a confortée dans mes priorités: en fait, JE suis MA priorité. Le boulot, les Autres, passent après. Question de survie. Je ne peux être excellente au boulot et à l'écoute des amis qu'en étant moi-même au top. Ce qui suppose que je sois la chose la plus importante dans ma vie! Loin d'être égoïste, cette démarche me permet justement, après m'être bichonnée, de me tourner sereinement vers les autres sans être débordée, d'être plus disponible.
42 ans dont 8 ans 1/2 de SEP primaire progressive (grosso modo, je suis dans le même état qu'il y a 8 ans, ce qui est un exploit en soi), je suis toujours là, et  j'ai toujours la niaque, toujours l'impression d'avoir 30 ans!
Alors bienvenue, chère 42ème année, voyons ce que tu me réserves! Et croquons la vie!

Publié dans Jour de fête

Commenter cet article