Comment réussir son hospitalisation! (2)

Publié le par Handi@dy

11/02/2007

CHRONIQUES DE MON HOSPI, volet 2: "communique, coopère, éduque, prêche par l'exemple..."
Après les "couacs" décrits dans mon article d'hier, voici un topo sur l'art et la manière déployée par mes soins pour éradiquer les déficiences du système hospitalier. Je dois dire que ça a très bien marché, peut-être parce que je suis pédagogue de métier... Sans doute parce que le personnel avait en lui les ressources pour que tout se passe bien, sans le savoir... Bref...
Me voilà donc dans un service de neuro à "couacs" (après avoir été, en 1998, au début de ma SEP, hospitalisée dans un service top du top, avec des inf, soignantes, agents hospi et toubs triés sur le volet par un chef de service très exigeant, LE service de neuro de rêve, parfait!!!). Pas question de me laisser victimiser. Je pars du principe que mes soignants ne sont pas négligents "exprès" et décide d'instaurer une nouvelle base relationnelle inspirée de mon métier. Pour les mettre en confiance, je leur souris, je les rassure lorsqu'ils me pètent une ènième veine lors de la prise de sang, je communique, je m'intéresse personnellement à eux, à leur vie. On apprend à se connaître, on s'apprivoise, je pardonne les bourdes et le DIS, je positive à tout va et encourage les initiatives. Je congratule lorsque les choses se passent bien, me réjouis et le fais savoir. L'intérêt perso, le respect apparaissent rapidement. On commence à se faire confiance. On accepte mes idées, mes conseils, en toute humilité. On s'explique, pas de place pour les malentendus. On dédramatise en cas d'échec (les prises de sang par ex: une quinzaine d'impacts d'aiguilles et d'hématômes impressionnants pour 4 ou 5 prises de sang réussies!). Je prêche par l'exemple: j'indique comment me changer sans exploser mes protections! J'accepte aussi, de mon côté, avec plaisir, trucs et astuces des inf. Bref, la mayonnaise prend et l'ambiance devient bonne, voire excellente. Je commence à en savoir davantage sur la personnalité de chacun(e), taquine, discute... Il s'avère qu'une des soignantes a une soeur qui a la sclérose en plaques et que je connais! Alors là, forcément, un lien particulier se crée... Une autre inf, adorable, m'offre 2 croissants aux amandes le jour de mon départ, pour mon petit déj (et pas à ma voisine de chambre, nananèreeeee). Elle m'a bichonnée, elle!
A force d'écoute, de sourires, d'indulgence, de patience (héhé, c'est pour cela qu'on nous appelle des "PATIENTS"!!!), mon séjour qui avait commencé comme un cauchemar s'est transformé en hospi satisfaisante, voire réjouissante par moments. Humour, vannes, rires, je ne peux pas vivre "sans" et me suis empressée d'en distiller comme on répand un parfum. Ce qui a fait dire à ma récente voisine de chambre: "ils vous apprécient, VOUS! Vous les connaissez bien. Moi je n'ose pas sonner pour demander quelque chose..." J'ai donc sonné pour elle...
A la fin du séjour, une sorte d'affection régnait entre l'immense majorité du personnel et moi. Je me suis sentie mascotte lorsque j'ai endossé la pancarte "en grève" par solidarité. Et j'ai adressé mes remerciements les plus chaleureux à l'équipe en partant. Pari réussi. J'en suis ravie.
Il y a un point hautement positif que je tiens à souligner concernant ce service: il est, à l'image de la France, black-blanc-beur, mixte hommes/femmes inf aussi. (bon, pas d'asiatique, mais ça viendra, qui sait!) Il est jeune, dynamique, plein de bonne volonté. Et il a besoin d'être valorisé pour donner toute son excellence. Bon, ça c'est fait! LOL!
Demain, l'aspect humour et humain de l'hospi, les rencontres incroyables (suspenseeeeeeeee!). Je suis obligée de raconter par étapes, autrement ce sera trop long, et comme je suis censée m'allonger... Voilà! A demain pour la suite!!!

Commenter cet article

Handi@dy 25/03/2007 08:43

Merci! Et je ferais tout pour des croissants... Davantage encore s'ils sont au chocolat! ;-)Positiver, je dis!!!

Anna 14/02/2007 12:00

Dis donc, garder le sourire dans ces conditions, chapeau. :-)Vivement la suite !

sylvie 12/02/2007 21:28

Total respect !!! Tout çà pour avoir 2 croissants aux amandes gratos !!!! Y fallait oser !!! T'as de la suite dans les idées, y'a pas à dire !!!

caro 12/02/2007 19:55

T'es vraiment une championne la reine de la diplomatie. J'espère qu'un jour moi aussi j'apprendrais  à être une patiente patiente (en un mot). Et j'ai un souhait aussi, c'est que pour fêter le retour de l'été, on casse la baraque CHEZ TOI et en musique. Pascal ramène son ampli marshall et sa grosse basse qui dégomme et fo faire dégager les voisins... D'ac ?
zoubi
caro

bunny62 12/02/2007 16:52

resalut
j'ai lu ton récit et je te trouves extraordinaire
Au moins tu amènes la gaieté
je te resouhaite une bonne journée
au fait j'ai appris un nouveau mot : victimiser , lol