Douleurs SEP: le cannabis chocolaté à la rescousse!

Publié le par Handi@dy

En effectuant des recherches sur le net, je tombe sur un fait divers: un couple dont la femme était atteinte de sclérose en plaques (Lezley Gibson, et son mari Mark Gibson) se retrouve condamné devant un tribunal en Grande Bretagne (Carlisle), pour avoir expédié plus de 36.000 barres de chocolat au Cannabis (le produit appelé sans ambiguité "Canna-Biz" ) à plus de 1800 personnes souffrant de sclérose en plaques, ceci dans le cadre de leur activité de propriétaires d'une boutique de cadeaux! (cool le cadeau! Avec du chocolat en plus, tout ce que j'aimeeeeeee!)
Chaque commande devait être accompagnée d'un certificat médical prouvant le diagnostic, puis on proposait au "patient-client" de faire un petit don, mais le produit était expédié même sans le don, le client payait le chocolat, mais pas le cannabis, qui était offert!
Pas d'enrichissement personnel, donc, pour le couple qui a d'ailleurs lancé une campagne pour que la Grande Bretagne change sa législation en faveur du cannabis thérapeutique: la campagne THC4MS (Therapeutic Help from Cannabis for Multiple Sclerosis ) qui existe encore actuellement sur internet. Le but était simplement de soulager les douleurs parfois insupportables de la maladie. Jugés coupables, ils ne devraient néanmoins pas faire de prison. Mon grain de sel:
la douleur (hors poussées, j'en parlerai dans un autre article), je la vis sous forme de décharges électriques plus ou moins violentes, avec des moments paroxystiques lors desquels je n'ai qu'une envie: qu'on m'achève! C'est vous dire! (je le vis en ce moment même à cause du grand froid qui me nuit fortement...)
Lorsque mon diagnostic a été posé, en 2001, j'avais lu que certains Etats aux US avaient légalisé le cannabis thérapeutique pour 2 maladies: le SIDA en phase terminale, et ... la sclérose en plaques! (et pas qu'en phase terminale)
En me renseignant en neuro, j'apprenais qu'il existait des bancs d'essai clinique en France aussi, avec un protocole très strict. Je me suis proposée (pour une fois qu'on n'est pas cobayes pour un méchant médoc qui fait des dégâts!), le toub a ri en répondant qu'il n'y avait plus besoin de volontaires (tu m'étonnes!).
Pour travailler avec des jeunes parfois en grande difficulté, je sais que le cannabis induit une dépendance psychologique progressive. Les risques sont là, mais minimes quand on vit des douleurs atroces. Et puis certains d'entre nous dépendent déjà d'anti-dépresseurs! Le cannabis permettrait de s'en libérer, ça ferait d'une pierre 2 coups! Ceci dit, je ne vois pas notre Sécu qui a été très mal gérée, nous rembourser nos plantations de cannabis ou nos joints! Ou encore nos infirmières nous les rouler! On peut rêver!
Un ami SEP proche qui, lui, souffre le martyre et a même été mis en coma artificiel pour le soulager, avait tout tenté pour moins souffrir. J'étais d'ailleurs prête à aller en Hollande, en Suisse, pour lui procurer de quoi aller mieux, et si je me faisais pincer, j'aurais pu dire que c'était pour moi! Mais ses toubs avaient solutionné provisoirement son blème en lui greffant une pompe à Liorésal qu'il pouvait déclencher. Malheureusement, le produit n'agit plus, et la morphine est inefficace... Alors, adieu space cakes, adieu vie sans douleurs...

Publié dans Les douleurs (aïe!)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Handi@dy 24/05/2007 21:29

Merci "wam"... (on sait...)... A tous, courage! @mitiés

wam 24/05/2007 11:07

Bonjours à tous, je viens de lire l'article et je trouve que c'est une abération d'interdire ce genre de traitement. Je voulais juste vous informer qu'il existe, en cherchant un peut sur le net, des moyens plus ou moins simple de faire pousser ce genre de plante chez soit. Ceci est bien sur interdit mais vous pouvez toujours essayer de vous renseigner...

Handi@dy 14/05/2007 21:39

Un commentaire effacé (H) en raison du caractère illégal de la proposition. Je suis responsable de ce qui est publié sur mon blog et me dois de modérer les coms. Merci "H", jeu de mots sur hasch, auteur anonyme du com, mais je ne peux le laisser ni le lien cité. Ici c'est légalité et pas d'anonymat, de façon à être responsable de ses actes assumés. MERCI.  @DY

Handi@dy 25/03/2007 08:10

MDR CARO et SYLVIE! J'ai AUSSI des adresses pour le choco, suis spécialiste! SYLVIE: "ma" SYLVIE du lycée???  Auquel cas on se téléphone, et je me désole pour tes maladies, ça craint...

sylvie 28/01/2007 14:23

coucou
tout à fait  d'accord avec toi, j'ai malheureusement deux maladie  horpheline dont une spondilartrite ankilosante,  et un gros traitement pour hépatite D  (inconnu). bref je fume pour  me soulager et pouvoir m'endormir.... pourtant  jsuis une grande fille (41 ans) ... cela m'aide à supporter mes  traitements qui  poussent vers des dépressions tres fortes...  si je  ne fumais  pas  je ne supporterais pas... j'aimerais  pouvoir  faire  ça  légalement mais  aucunes possibilités... à trés bientôt... courage pour la suite