Une psy au groupe SEP.

Publié le par Handi@dy


Sujet récurrent que ce groupe d'écoute & de parole SEP qui se tient à l'Association des Paralysés de France de ma ville.

Si vous avez la SEP et êtes isolé, je ne peux que vous recommander d'entrer en contact avec d'autres malades (via votre médecin, hôpital, infirmière, kiné, l'APF...) et de constituer un petit groupe sympa qui se retrouve de temps en temps: pour ne pas vivre seul sa SEP, pour y dire ce que l'on ne peut/veut pas dire à ses proches pour toutes sortes de raisons (les épargner, par pudeur, ne pas les effrayer, ne pas mettre le poids de la maladie sur eux etc...). Un groupe où personne ne vous juge et où tout le monde vous comprend!
Si la plupart des réunions se passent devant une tasse de café/tisane et des petits gâteaux (tiens, aujourd'hui, galette des rois, j'ai été la reine, et mon pote Y. le roi... Ou plutôt mon bouffon héhé!), nous y discutons également de façon plus ciblée, en choisissant un thème en rapport avec la sclérose en plaques, et qui nous tient à coeur. Chacun s'exprime, reçoit l'écoute et les encouragements des autres, et on repart avec la pêche, ressourcé. Certaines réunions, sans thème, sont un prétexte pour nous revoir et rigoler tout simplement. A la base, le groupe a été constitué pour faire un suivi des malades et pour accueillir les récemment diagnostiqués pour les rassurer et les informer (enfin, leur donner les informations qu'ils "peuvent" recevoir, disons). C'est le service de neurologie de l'hôpital ici qui oriente les patients sclérosés en plaques vers nous. Les "écoutants" responsables sont des malades eux-mêmes, bénévoles et volontaires. Je l'ai été, fut un temps, puis ai décidé que j'avais davantage besoin d'être "écoutée".
L'APF a accepté de payer une psychologue qui interviendra dorénavant 1X/mois dans le cadre d'une réunion, afin de nous faire nous exprimer autrement. Son arrivée est très appréciée, car même si la plupart d'entre nous ont un suivi psy, elle nous aidera à parler de nos déboires communs, et ce en créant une dynamique de groupe positive. Le groupe commençait un peu à s'étioler, et une stimulation extérieure apportée par un professionnel est la bienvenue. Il faut dire que les membres sont irréguliers, les uns trop malades pour venir, les autres n'ayant plus de moyen de déplacement (quand on habite en milieu rural, dur dur; je suis contente pour ma part d'habiter en ville où nous disposons d'un service de transport pour handicapés à la demande). Très sympa la psy (à confirmer!), elle a su entendre nos attentes. A suivre...

Publié dans Mon groupe SEP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

@dy 13/01/2007 01:17

Merci DAWI ! C'est surtout à toi que je la souhaite "bonne" cette année! Une solution à tes problèmes et que tu puisses bloguer par plaisir! @mitiés!

dawi 13/01/2007 00:40

bonne année 2007