Marché de Noël de Strasbourg. (place Broglie)

Publié le par Handi@dy

Réédition de 2008!
"Christkindelsmärik", ça signifie "marché du petit Jésus". La Place Broglie est le site traditionnel, mais il y a au moins 4 mini marchés de Noël: la petite France, la gare, la cathédrale et la place B.
Strasbourg est magnifiquement illuminée, les couleurs des spots dans les rues qui mettent en lumière les édifices sont très beaux, mon mobile ne sait les transmettre... Une foule cosmopolite car nous sommes la capitale de Noël.
Boudiou, ça remonte déjà à 15 jours! Peu de photos, car trop de monde, j'étais la seule en fauteuil, c'était le téléthon... Certains passants gentils, d'autres avec un air de reproche sévère sur le visage, genre, qu'est-ce qu'elle fout là, l'autre en fauteuil! Et ceux, pas mieux, qui vous lorgnent avec une pitié déplacée et destructrice...
Peu de photos car je ne suis pas à la bonne hauteur en fauteuil, ne vois quasi rien. J'ai dû me reposer sur ma pousseuse, ma nièce, pour savoir de quoi étaient faits les stands, pour savoir si cela valait le coup de nous frayer un passage. Une employée d'un stand, entre deux âges, avait jeté, je dis bien jeté rageusement des papiers par terre qui se sont pris dans mes roues, je râle à voix basse et lui signale qu'elle a perdu des choses par terre. De colère, mais sans me regarder, elle me jette brutalement des cartons à la tête et au bras, celui qui a heurté mon bras droit m'a causé un hématôme. A hurler!!! Bon sang, téléthon et Noël, les cons sont et restent de pauvres cons, méchants et cruels! La femme de ménage a fait la même mauvaise expérience: son mari, handicapé en béquilles, a été sauvageusement renversé exprès par une personne malveillante. Le téléthon et la crise rendraient-ils les gens plus mauvais???!!!
M
a nièce a crié, d'autres passants aussi. On a tracé. Pas la peine de s'attarder avec des cons, ils font juste perdre du temps. Sans oublier les enfants ou conjoints "traînés" par leur famille, incapables de marcher droit, qui tombaient sur moi ou se prenaient mon cale-pied surélevé... Crevant! Bon, on a été, on a vu, on a mangé et bu du vin chaud... J'ai trouvé quelques cadeaux (une marionnette dinosaure pour Hugo, des chaussons en mouton pour moi etc...),et ramené du vin chaud en bouteille, déjà épicé, à réchauffer. Je n'ai pas pris de "maennele", petit bonhomme en pâte briochée comme sur la photo, qu'on offre la Saint Nicolas. Je n'étais plus dans l'ambiance. Ma nièce a goûté au jus de myrtilles chauds. J'avais envie de me cuiter, moi... J'ai fini un peu pompette! Les Noël de mon enfance sont révolus...

Publié dans Jour de fête

Commenter cet article