C'est l'heure du café; faites-en une pleine cafetière, SEPiens!

Publié le par Handi@dy

Ce n'est pas nouveau, mais je me décide à le poster, vu le nombre d'articles sur le sujet ces derniers jours dans mes alertes google/yahoo: je cite:

"mercredi 2 juin, 16 h 27

L'apparition de la sclérose en plaques serait bloquée par la consommation à grandes doses de caféine, affirment des chercheurs américains.


Selon une équipe de l'Université Cornell, boire l'équivalent de six à huit tasses de café quotidiennement prévient l'apparition de la maladie neurologique chronique et souvent invalidante.

Pour le moment, les tests ont été effectués sur des rongeurs, mais la chercheuse Linda Thompson estime qu'ils ouvrent la voie à de nouvelles approches de prévention et de traitements chez l'humain.

La percée est aussi porteuse d'espoir pour le traitement de maladies comme le lupus, l'alzheimer et les rhumatismes articulaires. Les chercheurs mettent cependant un bémol à leur découverte. Si ces résultats sont encourageants, il est trop tôt pour crier victoire.

D'autres recherches doivent donc être effectuées. Déjà, un projet d'étude rétrospective de personnes atteintes de sclérose en plaques retraçant leurs habitudes de consommation de caféine est en branle.

Sclérose en plaques

Cette affection neurologique chronique, qui touche 75 000 Canadiens, est une dysfonction du système nerveux central. Elle consiste en une inflammation et une dégradation de la gaine de myéline qui protège les fibres, ce qui ralentit la vitesse de conduction de l'influx nerveux.

Les symptômes varient d'une personne à l'autre, et peuvent comprendre:

    * des troubles visuels
    * une paralysie
    * une grande fatigue
    * des troubles de l'équilibre et de la coordination
    * une raideur musculaire
    * des difficultés de l'élocution
    * des troubles urinaires et intestinaux

Les travaux sont publiés dans les Proceedings of the National Academy of Sciences."

***MON GRAIN DE SEL: avant la maladie, je buvais beaucoup de café. A tel point que je m'en suis méfiée et suis passée à la tisane, aux thés arômatisés genre bergamote etc...
Dans mon groupe SEP, il y a de nombreux accros au café: ils l'étaient déjà avant la maladie, le sont davantage après, pour tenir le coup quand la fatigue les terrasse!
Un seul pote, un de nos plus jeunes membres, ne buvait que de la tisane, sous la recommandation d'un médecin qui soignait sa SEP, et lui prescrivait toutes sortes de compléments alimentaires chers qui n'existent qu'en Allemagne. Il allait bien, et pensait que cela provenait de ce "régime".
Puis, sa SEP s'est emballée, l'a fichu en fauteuil à la trentaine, avec de forts tremblements, il a ENFIN consulté un neurologue, ce qui s'es t traduit par une OP du cerveau pour limiter les tremblements!

Alors... Ou est la vérité?
En tout cas, depuis l'hosto, je me suis remise au café, chez moi café-chicorée.
Bon, les doses énormes suggérées dans l'article, il y a de quoi rendre cardiaque!!!
Alors, choisir entre mourir d'un infarctus ou laisser la maladie suivre son cours?
On en est qu'aux balbutiements, il faudra d'autres études pour confirmer et expliquer comment et pourquoi la caféine parvient à cette prévention...
Et il faudra expliquer pourquoi les SEPiens acros au café en grande quantité n'ont pas échappé à la maladie! Pas assez fort, leur café?

Si vous buvez beaucoup de café fort et êtes SEPien malgré tout, merci de le signaler! BIZ, bon café! Je vais me faire mon café-chicorée!

PS: 2 articles à venir ce soir en principe: consult d'ophtalmo avec une nouvelle qui me laisse pantoise...
Et kiné: joies et désillusion...

Commenter cet article

Annie 03/04/2011 13:24



Je suis une "café addict" ! Bah le café n'a pas que des effets positifs non plus, mais il a des effets certains. Chez moi, il combat les douleurs dûes à une mauvaise circulation veineuse, chez
d'autres, la migraine .....



Handi@dy 03/04/2011 18:45



Pareil, et si ce n'est qu'un mélange chicoré-café!



Nash 07/07/2008 22:27

Pour te dire , je buvais moi aussi beaucoup (3 à 4 mug remplis) de café et de plus avec de l'aspartasme pour eviter de me trimbaler avec mon sucre au boulot. Et cela depuis 8 ans environs. Resultat cela n'a pas empecher la sep d'arriver dans ma tête et de me faire deux crises. Quelques mois après, j'ai decider d'arreter completement le café, l'aspartasme, le coca et  tous ce qui est a base de cafeine. J'avais des douleurs vers le coeur et je suis sur que le café y était pour quelques choses. Je ne boit plus qu'un thé de temps en temps et beaucoup d'eau. Ne dit t'on pas " L'eau c'est la vie"

Artefact 07/07/2008 14:44

Je suis effectivement dubitative : je suis une grosse consommatrice de café, depuis une bonne dizaine d'années. Je commence ma journée avec un grand bol de café noir à la maison. Puis un café un arrivant au travail. Un autre après déjeuner, etc. Et encore, j'ai dû supprimer mon ptit café après le dîner, après des années sans incidence, j'ai remarqué qu'il commençait à m'empêcher de dormir... En 2001-2002, j'étais responsable de la cafétéria de mon école : café gratuit pour les barmen bénévoles, je pouvais boire une bonne douzaine d'espressos dans la journée... j'en parlerai à ma neurologue !J'en profite pour te faire un gros bisou, mon blog est en friche et je donne peu de nouvelles (rédaction de thèse, chaleur, fatiiiiigue...) mais je te lis quotidiennement !

cat 06/07/2008 09:23

c'est ce que je me disais ... 8 tasses par jour, c'est énorme ... des coups à voir le coeur s'emballer ... et à se provoquer des insomnies ...sinon ben y'a le coca hein pour la caféine :pbisous ma belle bon dimanche

christine 05/07/2008 22:14

Ca, c'est fort de café ;°D Mais comme tu dis, c'est le genre de remède miracle qui laisse en général assez dubitatif...Moi qui boit beaucoup de thé, je suis toujours rêveuse quand je lis toutes les merveilleuses vertus de cette boisson (d'autant que la plupart du temps, les recherches sont financées par Lipton ou Twinings...).Ce qui est plutôt positif, c'est que des chercheurs s'intéressent à la SEP. Même si ça part un peu dans tous les sens, il y aura forcément des avancées significatives et sérieuses à un moment (que l'on espère très proche !).Bises du samedi soir.