Vaccin anti-HB: un SEPien fait appel au jugement de la cour d'appel d'Angers.

Publié le par Handi@dy

17:51 - jeudi 29 mai 2008

Vaccin contre l’hépatite B : nouveau round judiciaire pour un Sarthois

La Cour de cassation a relancé la bataille judiciaire opposant Patrick Beaulaton et le laboratoire Sanofi Pasteur. Patrick Beaulaton, un Sarthois de 44 ans, est atteint d’une sclérose en plaques depuis 1992. Il attribue l’origine de la maladie à une vaccination contre l’hépatite B. La Cour de cassation a annulé, le 22 mai dernier, le jugement de la cour d'appel d'Angers, favorable au laboratoire. C’est désormais la cour d’appel de Paris qui est chargée du dossier.


Commenter cet article

Artemis 30/05/2008 06:56

alors que tout est bien prouvé que ça vient de ce vaccin... dans mon village, il y a plusieurs personne atteint de sep dont une qui est cliente de ma mère (elle est infirmière libérale). Elle ne peut bouger que son menton et arrive à surfer le net et à acheter des objets sur le net... mais rien d'autre quoi...ton site est bien réussi en tout cas:0010:

Handi@dy 03/06/2008 21:38


Merci ARTEMIS! J'ai fait plusieurs articles sur le sujet dont un où je donne mes enquêtes, témoignages, pises de
preuves etc.
En fait, tout naît d'une confusion: le vaccin, même s'il n'est pas l'origine ni la cause, peut s'avérer un déclencheur, d'après mes sources. Dans
certaines conditions, et chez certaines personnes. Le fait est que le produit était surdosé! (témoignage d'une inf de labo et d'une amie SEPienne ex laborantine) L'accusation a mal formulé la
plainte. Question de vocabulaire. Il faudrait reformuler soigneusement et reporter plainte! On va voir ce que donne l'appel! De toute façon, on connaît la France: on nie pendant des années, puis la
vérité éclate, et il est trop tard, on passe l'aponge, comme pour le sang contaminé. On amnistie les responsables qui savaient les risques!  BIZ