RECUP D'ESCARRES-MA CURE DE REEDUC FONCTIONNELLE 2

Publié le par Handi@dy

RECUP D'ESCARRES traitements et prévention.

Je récapitule comment je me suis chopé ces saloperies: j'étais hyper dépressive (stade grave, complètement à l'ouest, je ne vivais que pour mes piafs et pour mon blog.)

Je m'oubliais... Je vivais virtuellement à part les soins aux oiseaux. Je prenais un repas approximatif par jour, soucieuse pour autrui. J'avais arrêté la viande et m'apprêtais à arrêter les laitages (voir article sur les laitages et la SEP, étude réalisée à la demande de l'Union Européenne). J'étais épuisée. Je buvais irrégulièrement. Chez moi, déplacement en fauteuil roulant manuel, avec pédalage sur la moquette, pieds nus, ce que j'ai fait sans blème pendant 8 ans 1/2... Ni rougeur, ni plaie. J'allais bien, j'étais en forme et toujours de bonne humeur.

OUI, MAIS...

J'avais tout faux cet été...

D'abord ma dépression: je me suis surestimée, me suis menti (toujours Zorrette, toujours battante malgré les épreuves de la vie, me tirant des pires pépins sans encombres), ai pensé pouvoir retravailler en milieu hostile... Stupide. J'ai replongé dans un gouffre de désespoir très très profond. Incapable d'appeler à l'aide... Me disant que j'en avais vu d'autres et finirais bien par remonter la pente. Erreur.

Puis mon énergie mal placée: je suis redevenue une éponge, soutenant ceux qui me paraissaient plus mal en point que moi. Donnant mes tripes.
Lutte virtuelle contre des personnes stupides et méchantes dans la blogosphère. Gaspillage de salive virtuelle: on ne rééduque pas les imbéciles et les hystériques langues de vipères. Je suis totalement persuadée qu'un enfant, un jeune, peut apprendre. Certains adultes, non. Comme disait mon cher Brassens, "quand on est con, on est con."

Ne pas boire suffisamment tous les jours, ne pas consommer de viande (surtout rouge, boeuf...), fatal quand on est paralysé ou qu'on a des zones insensibles, ou qu'on est alité et valide d'ailleurs, car tout le monde peut choper des escarres!

***Alors, voici les conseils de prévention anti-escarres transmis par mes médecins: chers SEPiens, handicapés, valides déprimés, alités:

- buvez 1,5 L minimum, pas moins;

- consommez des protéines animales, car elles seules permettent de préserver ou de fabriquer du muscle et de la peau. Viande rouge de préférence. L'équivalent d'un steak par jour minimum;

- bougez, mobilisez-vous, changez de position au lit ou sur le fauteuil, souvent, pour varier les points d'appui et empêcher les rougeurs, plaies, débuts d'escarre, car une peau fragilisée peut se creuser très vite;

- être trop maigre = danger! L'os n'est pas loin sous la peau. Mais l'obésité ne protège pas pour autant! (regardez-moi, plaie sous la cuisse, à  moitié dans un pli, cicatrisation en milieu humide, tintin!);

- bichonnez votre peau, crèmes, lotions hydratantes, frictionnez, massez quotidiennement; (genre Sanyrène d'Urgo)

- dormez suffisamment;

- entretenez votre moral, voyez du monde, sortez... 

Mes toubs m'ont confirmé le rôle essentiel de ma dépression dans le processus de fragilisation. 

- s'il le faut, demandez à votre toub une ordo pour louer un lit médicalisé avec matelas à air (type "Nimbus", nan, c'est pas le nimbus 2000 de Harry Potter!) anti-escarres. A SAVOIR: le matelas anti-escarres gonfle en continu des alvéoles qui empêchent d'être tout le temps sur le même appui, mais le matelas ne garantit pas que vous n'aurez pas d'escarres!!! Il faut se retourner ou se faire mobiliser souvent. Indispensable! 

- Evitez les con(ne)s! 

- Faites-vous plaisir.

- Faites vérifier vos zones à risque régulièrement (toutes les zones d'appui, fesses, dos, cuisses, talons etc...) par une personne extérieure, médecin ou inf de préférence (Surtout si comme moi vous n'avez pas de sensibilité sur des zones paralysées.), et dès la première rougeur, crème, talc, consultation (ne laissez pas traîner, c'est la connerie que j'ai faite, confiante dans ma capacité légendaire de cicatrisation/récupération, sauf que là, ça n'a pas suffi!) du médecin!!!


Voilà!

J'espère que vous ne passerez pas par les pépins que je traverse. J'espère vous éviter ça. 

Mes escarres cicatrisent très bien, surtout celle de gauche, de stade 2 au départ, guérie, peau redevenue normale. On met de l'huile par prévention. 
Pour l'autre, grave au départ et de phase 4, grosse plaque de nécrose, qui aurait pu mal finir, on m'a mis des produits efficaces à l'hosto grâce à un inf qui venait de dermato. Pansements suintants et puants tous les 2 jours. Ponctions dans l'os sous anesthésie locale. Résultat: infection de l'os! (ostéite) détectée! Antibiotiques (2, car 3 germes découverts) en perf et comprimés. Les antibios ruinent la flore intestinale (se refait avec une cure d'ultralevure en fin de traitement). J'en ai pour 3 mois d'antibios: Oflocet 3/jour et Pyostacine 500 (gros cachets) 6/jour. La Pyostacine provoque des mycoses génitales qu'on traite par ovule et qu'il faut surveiller. 

En centre médical/rééduc à Trois-Epis, autres produits miracles et pansements hyper efficaces qu'on a testé sur moi: aquacell, hydroclean sur l'escarre grave. Mon toub qui est super m'avait annoncé des produits miracles, avec un enthousiasme et un optimisme qu'il m'a communiqués. Au bout de quelques semaines, il était halluciné: "La vache! C'est drôlement efficace! Ca se ferme! Ca a été vite! C'était vraiment miraculeux, je croyais que c'était de la connerie ce qu'on me disait!" Gloups! Euh lui eh! Je suis restée bouche bée, y avait personne pour me taper sous la mâchoire pour refermer ma bouche figée de stupeur. Le filou avait bluffé!Malicieux, il a ri et a dit: "Vous savez comment c'est, vous avez servi de cobaye!" En se marrant! On a un humour commun. Très cool. Je vous raconterai!

Au début, à l'hosto de Strasbourg, on me grattait, incisait. On mettait des produits pour ramollir la plaque de nécrose, la gratter, la faire tomber. Puis, sélection de produits adaptés. Après la nécrose, fibrine, grosse couche = filaments verdâtres ensanglantés et suintants (l'aspect et l'odeur ont fait s'évanouir une stagiaire en médecine (les jeunes futurs toubs font des stages et aident les inf, ça leur fait une première expérience. Tiens, demain je vous raconte comment on a essayé d'évanouir d'autres candidats, avec mon inf de dermato, un mec super mignon, drôle et sympa.) qu'il faut inciser, gratter. Puis, mystère: qu'y a-t-il sous la fibrine? Os à nu? Mouhahahaha! Horreur. J'ai échappé au pire et surtout à la chirurgie. C'était pas gagné! 
Rapidement, le peau a bourgeonné autour de la fibrine, ce qui est le signe de la cicatrisation qui s'amorce. 
Actuellement, après les produits miracles des Trois Epis, la seconde escarre est fermée, la matière, chair s'est reconstituée grâce aux suppléments protéinés et aux pansements, protocoles efficaces. Sinon, c'était la chir, grattage de l'os peut-être, récup de muscle et de peau sur les cuisses pour une auto-greffe. Bref, je me suis salement abîmée. Ma neuro avait parlé d'1 an jusqu'à cicatrisation totale. Purée, le bol que j'ai eu de cicatriser en 2 mois. Ca peut être bien plus long qu'1 an!

Je me reconstruis le mental autant que le corps. En mangeant ma viande (j'ai dû reconsidérer mon éthique de végétarienne et ma valeur de respect de l'animal d'abattoir), je me suis concentrée: "Je fabrique du muscle, de la matière, de la peau. J'assainis. Je me répare. Je cicatrice." Méthode Coué.
Mentalement, je visualisais ce que j'imaginais de l'escarre. Je la voyais se refermer, une peau saine émerger...

A aucun moment je ne suis à l'abri d'une défaillance de moral. Du corps.


*Mon grain de sel: Alors, épargnez-vous ce cauchemar. Une amie SEPienne a chopé une escarre au niveau fessier. Sauf qu'elle, avait toute sa sensibilité. La douleur est atroce. Creusée jusqu'à l'os, littéralement. Des années d'hosto, d'auto greffe, et ça n'est toujours pas guéri...

Par pitié, si mon malheur ne devait servir qu'à cela au moins: à vous rendre vigilant, attentif à vous-même, vous épargner ces souffrances qu'on peut souvent éviter, prévenir.
Prenez soin de vous.
Je vous embrasse.

fldoigtpointe.gifSite d'info sur les escarres: CLIC!
fldoigtpointe.gifPhotos sur google (je renonce à les publier, trop glauque): CLIC!

  rangee-de-galets.gif

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aurélie 02/11/2007 20:17

Quel plaisir de te relire (plein de retours sur les blogs.. ça fait du bien !) !Merci pour cet article très instructif, je n'aurais pas imaginé l'importance de la viande rouge par exemple. Si par malheur un jour il m'arrive ce genre de mésaventure je saurais auprès de qui venir chercher conseil avant qu'on me charcute (ils ont le bistouri facile pour les escarres dans le coin)

Handi@dy 02/11/2007 20:37

Merci AURELIE, mais surtout n'en arrive jamais là. Selon le cas, la cicatrisation se fait... ou pas (par ex pour les personnes souffrant de diabète), ou de façon incomplète ou mal... La prévention est tout! Il s'agit donc de prendre au sérieux les conseils donnés. La viande, les protéines sont importants. Je suis en train de me renseigner pour éventuellement prendre à la maison des sachets, genre 1 par soir, de protéines, pour ne pas avoir à manger autant de viande. Il me faut me renseigner sur la composition et l'obtention de la poudre. J'aimerais autant ne pas consommer d'animal... On verra... Je ferai un article dessus quand je serai renseignée. Une patiente se documente pour moi aussi (elle est inf!). BIZ!

d'éli cieux 02/11/2007 19:35

et oui, tu as fait des erreurs mais elles te permettront de penser à toi et de voir les choses autrement...le corps est important même s'il est pas au top ! c'est notre enveloppe terestre et sans lui... plus personne... il nous parle et dans sa langue : souffrance, maladie...il est avec toi et non pas contre toi...bisous et courage...tu m'as l'air bien pétillante en tout cas

Handi@dy 02/11/2007 20:31

Des erreurs qui auraient pu avoir de graves conséquences... Tu as raison, nous devons composer avec notre corps, même et surtout s'il est laid, abîmé, cassé, malade, paralysé... Les parties insensibles ne sont pas mortes, loin de là...Il faut les bichonner plus encore que celles qui ressentent tout!J'ai l'impression que mon corps m'a fait une fleur, a accepté malgré ma négligence de se laisser réparer. Comme s'il comprenait que ma dépression m'avait fait oublier de penser à moi. A moi, maintenant, de me montrer reconnaissante en reprenant les soins queje faisais si bien avant: massage au réveil, après la toilette, le soir. Enduire d'huile parfumée ou de lotion... QI-gong, do-in, étirements!Je me réconcilie avec lui. Je crois qu'il m'a pardonné lol! Nous allons devoir continuer ensemble encore quelques temps, autant être dans un état correct! A part ça je pète le feu lol! Un peu trop même. Impatiente! Merci et biz!

Vanessa 31/10/2007 18:37

Coucou Handy,
je suis contente de te retrouver, en plus on a deux articles d'un coup, avec plein de détails! C'est sympa de partager tes expériences et tes conseils. J'espère qu'on te traite bien dans le centre MGEN. Gros bisous!

Handi@dy 01/11/2007 20:02

Hello chère VANESSA! Mille choses à raconter! Tu sais bien que, comme on dit si bien dans l'Educ Nat, "Là où il y a de la MGEN, y a pas d'plaisir!". Nan, sérieux, je suis bien...Dans quelques jours normalement je prends appuo sur les pieds et je retravaille mes transferts. J'ai déjà prévenu un infirmier que je récupèrerais mes transferts en un éclair (vu que je suis verticalisée 1h1/2 par jour, les muscles sont bien plus forts que quand je suis chez moi. Et comme je n'aéi pas de sensibilité aux pieds, pas mal... ) J'ai dit: "Dès que je peux à nouveau me transférer, plus besoin de soulève-malade (le fameux rail), pfuiiiiiiiiiiit, vous ne me verrez plus!" BIZ la miss!

Nath 31/10/2007 16:36

Heureuse de votre retour, et de savoir que moralement ainsi que physiquement vous avez bien récupéré, de retrouver vos textes plein d'humour qui font du bien. Merci pour tout

Handi@dy 01/11/2007 19:55

Merci NATH! Mes textes font du bien? Ouaaaaaaaaaaah! Même pas remboursés par la sécu pourtant (y a une franchise dessus: 10 bisous!) @mitiés!

choco 31/10/2007 10:29

slt ma didihè bè tu en encore vus de bellesi ton moral remonte tu remontera avec @+soigne toi bienbiz

Handi@dy 01/11/2007 19:53

Yep, ce coup-ci je me suis fait peur... Je reviens de loin cher CHOCO! En effet, le moral regrimpe, mais l'inverse est vrai aussi: la reconstruction psy fait cicatriser plus vite mes panards! BIZ