La nuit dernière un petit mandarin a dit adieu à la vie.

Publié le par Handi@dy

Eh oui, même avec les meilleurs soins du monde, on ne vainct pas la mort. Je vous ai parlé à plusieurs reprises de mes oiseaux, notamment dans un article récent où je vous faisais part de ce qu'ils m'avaient appris en matière de rythme de vie pour mieux gérer ma sclérose en plaques.
J'expliquai à la fin que  le mâle était lui-même malade et handicapé... Il  se sera accroché avec un courage et une ténacité incroyables, pendant de longues semaines, alors qu'il allait très mal. Il a eu des périodes de rémission, mais tous les jours il faisait des efforts pour  bouger comme avant. Il continuait à manger aussi, parfois de bon appétit. Il n'y a que hier qu'il a un peu boudé ses graines et son millet. Il ne l'a fait que quand je lui ai donné au doigt, mais symboliquement, pour me faire plaisir. Il était épuisé et passait le plus clair de son temps à dormir.
Mon adorable petit chou, petit bonhomme courageux,  s'est endormi définitivement au petit matin.
05.jpgIl était comme le premier oiseau sur la photo, à droite. Cela faisait des jours que je ne dormais presque plus pour ne pas rater ce moment. Ca a pourtant été le cas, mais la femelle m'a alertée de suite. Elle était serrée contre lui et essayait de le faire bouger... Pauvre puce. Elle continue de l'appeler. Il est dans une petite boîte ouverte, devant la volière, pour qu'elle voie, comprenne, fasse son deuil, ses adieux, en attendant. Comme elle peut.
10 ans de vie commune avec ce petit bouchon d'oiseau adorable, pondu maison, je l'ai éduqué depuis l'oeuf. Il a été un amour de tendresse. Il communiquait avec intelligence. Quand j'allais mal, il posait sa tête contre ma joue. Incroyable à quel point ces petits êtres si frêles, si fragiles, peuvent être de vrais amis. On avait des jeux, des rites qu'il adorait. Comme il était très âgé, il avait droit à sa séance de kiné quotidienne, massage des pattes et du corps, il adorait ça et c'est ce qui l'aura prolongé. Je lui ai exprimé avec mes mots d'humaine toute ma reconnaissance pour ce qu'il m'a apporté de magnifique, toute mon affection, en espérant lui avoir donné une belle vie d'oiseau... 
Le dilemme, comme toujours quand un oiseau meurt: on est malheureuse, on ne veut plus en racheter, mais il faut aussi penser à l'oiseau qui reste et qui a le droit de ne pas être le seul de son espèce. Je ferai donc comme dans le passé. Je laisserai à la femelle le temps de réaliser qu'elle est seule, de resserrer son lien avec moi, puis j'aviserai. Pour les oiseaux précédents, cela se voyait qu'ils souffraient de l'absence d'un autre oiseau, ils appelaient l'Autre, celui qui était parti, plusieurs fois par jour (son reconnaissable car disctinct de tous leurs autres cris). Contrairement à ce qu'on croit, l'oiseau a une mémoire. Pour peu qu'on la stimule quotidiennement.
Voilà... Je partage beaucoup de choses sur ce blog. Je ne pouvais manquer de partager celle-là car elle me touche beaucoup. Prenez soin de vous, de vos êtres chers, de vos animaux.


Publié dans Mes piafs

Commenter cet article

Marina 06/03/2010 12:03


Bonjour je m'appelle Marina et je ne me remètrais jamais de la mort de mon petit mandarin il étais si beau quand il volait dans sa cage
!!!!!(l)(l)(l) Je croyais qu'il allait bien,mais en effet et etais sur le point de mourrir c'est ce matin précis le (6/03/2010) que les deux seuls oiseaux à qui
je tenait venaient de partir pour toujours !!!!! Je ne me remettrais jamais de sa !!!!!!  A partir d'aujourd'hui je n'aurais plus jamais la consience tranquille !!!!!


Handi@dy 06/03/2010 13:01


Les exotiques sont fragiles, il suffit d'un coup de vent ou d'un choc violent! Parfois ils sont malades et on ne voit rien! Ne culpabilise pas, on ne peut pas tout
contrôler: si tu peux, reprends d'autres oiseaux et rends-les heureux! :0010: et bon courage!


alicia 24/01/2010 15:04


ja prend part a votre peine je vous souhaite bon courage pour dire adieu a votre petite bete tant aimé et bon courage pour vaincre et lutter contre votre maladies!!!!


Handi@dy 24/01/2010 16:33


Merci, le départ du pioupiou date! Ma maladie, elle, est incurable, elle ne fera qu'empirer! Mais merci! :0010:


:0010: Handi@dy :0117: 20/02/2008 13:50

Merci 1000 fois chère MARIE-HELENE, pour ce témoignage et ces mots émouvants... Je souhaite de tout coeur que le T. vous stabilise pour de bon et que vous puissiez être sereine! Les animaux, eux aussi malades, fragiles, démunis, nous aident et ont besoin de toute notre affection!Le fauteuil roulant a été ma rédemption puisque dès la seconde injection, j'ai été, et dès le début de ma SEP, paraplégique et incontinente totale, sans rémission possible, car axone touché. Le jour où, après 5 semaines et demie de lit en neuro, j'ai pu passer de grabaraire au fauteuil, avec aide, j'ai été soulagée! BIZ , @mitiés! J'ai dû vous répondre par mail, vais vérifier...Merci SABRINA, plein de courage à toi, c'est triste... J'espère récupérer ma femelle mandarin d'ici ce wek end... Ma consolation... BIZ

sabrina 20/02/2008 13:06

bonjour handy désolé pour toi...moi il mais tarriver presque la meme chose que toi et s'est vrément trés triste!!!!!

Anonyme 02/01/2008 00:14

Bonjour,Pardon, je n'ai pas eu le temps de vraiment lire votre blog, je n'ai même presque rien lu, mais je suis "soufflée'"...Je recherchais sur Internet si les oiseaux mandarins avaient une fragilité au niveau des yeux, car ma petite "mandarine" a tendance à avoir tour un tour un oeil puis l'autre fermés.Votre site est le premier sur lequel je me rends et j'y lis SEP...Moi aussi, j'ai une sclérose en plaques, depuis 10 ans maintenant...D'habitude, je me protège au maximum en évitant de rencontrer d'autres personnes atteintes du même mal que moi.Mais là, je n'ai rien lu d'autre, rien regardé d'autre sur votre fiche que les quelques lignes sur votre petit mandarin courageux et... ces initiales que j'ai elles-mêmes évitées de d'utiliser longtemps mais qui me sont devenues si pratiques...Je ne suis pas du tout une passionnée des tchats, je n'aime pas du tout donner mes coordonnées e-mail, mais là, comment faire...2008 est là : COURAGE !J'ai eu la chance d'être la 1ère sur Toulouse à expérimenter le Tysabri (en protocole thérapeutique en "double-aveugle" : par chance, j'ai reçu la molécule).Je suis passée en hôpital de jour en septembre, et en suis donc à ma... 48ème perfusion !La stabilité est totale, pour moi, avec cette molécule.Lorsque l'essai fut stoppé 2 ans en 2005-2006, ce fut de nouveau la catastrophe.Et maintenant que ça a repris depuis janvier 2007, je suis de nouveau stable.Courage mais... ce fauteuil roulant sur votre site me fait tellement peur...Pardon, je n'ai même pas pris le temps de lire votre prénom...Moi, c'est Marie-Hélène (j'aurais préféré m'appeler Hélène...).J'ai 39 ans et ma SEP a été déclenchée par la 3ème injection (que l'on ne fait plus) d'un vaccin que j'ai cru à tort être devenu obligatoire pour se rendre en Afrique Noire...J'étais amoureuse d'un Zaïrois mais... n'ai jamais mis les pieds au Zaïre (ex-Congo devenu République Démocratique du Congo).Lui, il a "fait carrière" et Google lui consacre des pages et des pages...Moi, je reste là, le coeur qui déborde, avec parfois l'envie de hurler comme un loup.Je me camoufle derrière mon sourire, je ne montre rien, on me trouve "rayonnante", parfois même "radieuse", mais personne ne me voit m'effondrer une fois ma porte fermée.Les animaux m'ont toujours aidée à vivre.Je les aime tellement moi aussi !Je ne sais pas encore qui vous êtes (je reviendrai sur votre blog tout à l'heure ou demain...), mais vous devez être quelqu'un de "très bien" pour parler ainsi de votre petit mandarin :je crois et j'espère en un Paradis dans lequel nous retrouverons toutes nos petites bêtes tant aimées !Encore Courage !Je vous envoie un grand sourire !Marie-Hélène