Sclérose en plaques: nouveaux facteurs de risque génétique identifiés.

Publié le par Handi@dy

Je vous fais part d'une dépêche AFP qui date d'il y a quelques heures à peine! CLIC!
Je vous copie-colle le baratin scientifique puis j'ajoute mon grain de sel, comme d'habitude!

Donc, je cite: "PARIS (AFP) - Deux nouveaux gènes susceptibles d'accroître le risque de souffrir de la sclérose en plaques, maladie inflammatoire touchant la moelle épinière et le cerveau, ont été découverts, selon des études scientifiques publiées dimanche.

Ces travaux pourraient apporter un nouvel éclairage sur les causes de la sclérose en plaques (SEP), vraisemblablement liées à une interaction entre susceptibilité génétique et facteurs environnementaux.

Chez les personnes souffrant de SEP, pour des raisons encore mal comprises, le système immunitaire attaque la gaine de myéline qui entoure les fibres nerveuses et joue un rôle d'isolant comme la gaine de fils électriques. Cette destruction entraîne des sortes de "courts circuits" qui entravent le passage de l'influx nerveux, causant notamment des troubles de la motricité, de l'équilibre, de la parole ou de la vue.

Plusieurs gènes impliqués dans la survenue de la maladie avaient déjà été identifiés dans les années 70 sur le chromosome 6.recherche-scl--rose-en-plaques.jpg


Les résultats publiés dimanche dans Nature Genetics et le New England Journal of Medicine représentent une nouvelle avancée trente ans plus tard, selon les équipes de recherches américaines et européennes qui ont comparé les séquences d'ADN de milliers de patients souffrant de SEP avec celles de personnes indemnes de cette maladie.

Les nouveaux gènes identifiés contrôlent la fabrication de récepteurs à interleukine (l'interleukine 7 ou IL7 et l'IL2), des protéines qui servent "d'antennes" à la surface des cellules immunitaires. De minimes variations de la séquence de ces gènes entraîneraient un risque accru de 20 à 30% de souffrir d'une sclérose en plaques.

Chez les personnes atteintes, la séquence particulière (variant) d'un gène situé sur le chromosome 5 conduirait à une moindre présence de récepteurs de l'IL7 à la surface des cellules, mais à leur plus forte concentration dans le sérum sanguin, selon les travaux de Jonathan Haines (Nashville, Etats-Unis) et de ses collègues. Il en résulterait une altération de l'activité du système immunitaire.

Les chercheurs ont également identifié des variants du gène IL2R (Récepteur alpha pour l'interleukine 2) déjà impliqué dans d'autres maladies immunitaires, dont le diabète de type 1.

"Chaque gène contribue à seulement une petite part du risque. La grande question est de comprendre comment ils interagissent les uns avec les autres", selon David Hafler (Harvard Medical School, Boston, Etats-Unis).

Les gènes de susceptibilité à la SEP découverts dans les années 70 concernaient le système d'identité tissulaire (HLA), c'est-à-dire des protéines destinées à permettre au système immunitaire de distinguer le soi du non-soi, et donc de savoir identifier les cellules de notre propre corps sans les confondre avec des microbes envahisseurs."

*** Mon grain de sel: cette découverte scientifique corrobore ce que nous disent les neurologues: les causes sont multiples et complexes. On comprend mieux pourquoi il est impossible à l'heure actuelle de trouver un traitement efficace qui stoppe l'évolution. Sans parler de réparation. Alors, souhaitons... Que les équipes qui travaillent sur l'aspect génétique confirment ce résultat, et qu'ils puissent essayer de réécrire le génôme, le réparer. En vue de futures auto-greffes? Et puis, il reste à déterminer les autres causes: alimentation (un rapport avec les produits laitiers a été établi, voir mon article) et environnement, non-exposition au soleil (?), stress etc...  N'oubliez pas que vous pouvez donner pour que la recherche avance: par exemple en achetant le CD pour la sclérose en plaques dans mon message d'accueil, ou encore en vous adressant à une des assoces spécialisées que je donne en lien: à gauche, bouton "LIENS SEP". MERCI!

rangee-de-galets.gif

Commenter cet article

Nicole 21/08/2008 11:03

Bonjour , merci pour ces infos , je t'embrasse

Handi@dy 24/08/2008 15:31


C'est moi qui te remercie, NICOLE! Je passe dès que j'arrive à m'arracher du bas débit! BIZ


Handi@dy :0016: manif du 29 à Paris: réponse de Sarko: LEVE-TOI ET BOSSE! 11/06/2008 13:02

Bonjour TIPANDA! MErci pour ton com qui va dans le sens de ma gestion de mon blog-site: je remballe les coms qui proposent des cures bidons ou je les supprime. Je ne publie que des infos scientifiques.Vois aussi ma rubrique spéciale "SECTES et CHARLATANS" (bouton menu à gauche: catégories) où je mets en garde. Je suis prof, très au fait de ce qui se passe, versée dans la médecine à cause de ma maladie, je fais partie de plusieurs assoces, je suis donc bien informée. De plus je fais partie d'un groupe d'écoute et de parole qui accueille parfois des gens trompés par des charlatens, sectes etc... qui tentent de profiter de leur désespoir et faiblesse. Je ne publie donc JAMAIS ces divagations que je réprime avec virulence.Pour l'appel au don, pas d'accord: il faut solliciter les gens. D'abord parce que ça permet la proximité avec les malades, la sensibilisation du coeur, de la générosité, de la compassion, de la solidarité. ESSENTIEL DONC. Ca rompt la solitude dont nous souffrons. On se sent soutenu quand les gens donnent.Dans les pays où l'état donne davantage, on ne décourage pas les dons privés car on sait que ça soude les gens, sollicite laurs qualités, est fédérateur de positif. On ne peut qu'adhérer.Dans les pays où m'état se désintéresse, les DONS SONT NECESSAIRES. Les assoces et co sont souvent le seul recours des malades et/ou handis. Un pays qui a un tissu associatif actif est dynamique et efficace. Il s'agit de mobiliser la solidarité et ce faisant, on informe sur la maladie, le handicap, on sensibilise. CAPITAL! Et tant pis si pour les donateurs, ce n'est que pour calmer leur mauvaise conscience. Je donne, moi aussi, à plusieurs assoces comme UNICEF, HANDICAP INTERNATIONAL, à MSF tous les mois, à des mouvements écolos comme WWF etc... On ne peut pas attendre le bon vouloir des politiques. C'est de l'UTOPIE!Par contre, en tant que soutien actif de mon APF et du mouvement NIPAUVRENISOUMIS, entre autres, je te rejoins sur ce point: la France est une honte et décevante. Elle a les moyens de nous aider mais coupe les ressources aux chercheurs (maladies rares, orphelines etc...), n'augmente pas l'AAH qui reste très loin du seuil de pauvreté etc... Je m'active à mon niveau de handicapée grave. J'ai fait la manif du 29 mars aux côtés de NPNS. Je recommencerai, sans doute avec des actions plus spectaculaires mais locales.Ce gouvernement bling-bling ne nous supporte pas: on coûte de l'argent et on fait tâche dans le décor! Merci pour ta remarque! @mitiés SEPiennes!

tipanda 11/06/2008 09:29

Très bien de passer des informations utiles mais Attention ! Les patients atteints de maladies encore largement incurables sont des cibles faciles pour les "docteurs miracle".Ne pas mettre sur le même plan la science et les divagations "alternatives" souvent colonisées par des sectes guérisseuses qui en veulent surtout à notre argent ... même si nous n'en avons pas.pour ce qui est de faire des dons pour la recherche, pas d'accord. Un pays qui a les moyens de se payer un porte-avions nucléaire doit pouvoir financer sa recherche. S'il faut taxer des fonds privés, les premiers à passer à la caisse devraient être lles industriels de la pharmacie à qui la recherche profite en premier lieu. Dans ce domaine comme dans beaucoup d'autres, ill n'y a de solution que politique.

Handi@dy 30/07/2007 22:56

Hello NASH, je pense que notre critique (CHRISTINE, MOI) de l'apithérapie a été bien argumentée et assez sévère. Ou bien?L'avonex c'est bien en attendant de passer à plus performant. Après, quand ça ne marche plus, il y a Tysabri... Et d'ici là, il y aura les nouveaux traitements dont j'ai déjà parlé...Perso, pas de traitement pour ma forme de SEP. je reste donc sans rien. Toujours pas de poussée. Je touche du bois. @mitiés SEPiennes.

nash 30/07/2007 22:27

Bonsoir handyMoi je vais rester sur la piqure-thérapie à l'avonex, y parais selon les stats que ca aide un peu. Et en plus y à un suivi plus serieux qu'un apiculteur-guérisseur (LOL) Bonne soiréeA+ Nash