FAIRE SON DEUIL...

Publié le par Handi@dy

toujoursF01.gif
SOUFFLES

Ecoute plus souvent
Les choses que les Êtres

La Voix du Feu s'entend,
Entends la Voix de l'Eau.
Écoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots
C'est le Souffle des Ancêtres.


Ceux qui sont morts ne sont jamais partis
Ils sont dans l'Ombre qui s'éclaire
Et dans l'ombre qui s'épaissit.
Les Morts ne sont pas sous la Terre
Ils sont dans l'Arbre qui frémit,
Ils sont dans le Bois qui gémit,
Ils sont dans l'Eau qui coule,

Ils sont dans l'Eau qui dort,
Ils sont dans la Case, ils sont dans la Foule
Les Morts ne sont pas morts.

Écoute plus souvent
Les Choses que les Êtres
La Voix du Feu s'entend,
Entends la Voix de l'Eau.
Écoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots
C'est le Souffle des Ancêtres morts,

Qui ne sont pas partis
Qui ne sont pas sous la Terre
Qui ne sont pas morts.

 
Ceux qui sont morts ne sont jamais partis
Ils sont dans le Sein de la Femme,
Ils sont dans L'Enfant qui vagit

Et dans le Tison qui s'enflamme.
Les Morts ne sont pas sous la Terre
Ils sont dans le Feu qui s'éteint,
Ils sont dans les Herbes qui pleurent,
Ils sont dans le Rocher qui geint,
Ils sont dans la Forêt, ils sont dans la Demeure,
Les Morts ne sont pas morts.

Écoute plus souvent
Les Choses que les Êtres,
La Voix du Feu s'entend,
Entends la Voix de l'Eau.

Écoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots
C'est le Souffle des Ancêtres.

Il redit chaque jour le Pacte,
Le grand Pacte qui lie,
Qui lie à la Loi notre Sort,
Aux Actes des Souffles plus forts

Le Sort de nos Morts qui ne sont pas morts,
Le lourd Pacte qui nous lie à la Vie...

Écoute plus souvent
Les Choses que les Êtres
La Voix du Feu s'entend,
Entends la Voix de l'Eau.
Écoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots
C'est le Souffle des Ancêtres.


BIRAGO DIOP, Leurres et Lueurs, Présence Africaine

*Merci ZAMP...



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Viviane 31/12/2010 18:20



ce texte je l'ai souvent écouter chanté par Francis Lalanne, il est si beau.


et aujourd'hui, alors que mon moral est au plus bas, il m'aide .........un peu.


Difficile ses jours de fête, où tout le monde est heureux  alors que la présence de nos defunts nous manquent cruellement.


Ce qui me fait avancer, c'est que bientôt, tout sera fini, on reprendra une vie normale.


J'ai repris mes séances chez la psychologue juste avant Noel, je sens que j'en ai vraiment besoin


 


Merci ma chère Adrienne pour ton blog si enrichissant, je te souhaite le meilleur et surtout une sep qui te laisse enfin tranquille


gros bisous


Viviane



Handi@dy 31/12/2010 20:14



Il ne faut jamais hésiter à aller vers les autres, psys ou amis! :0010:



Annie 31/12/2010 15:56



allez je me lance dans cet espace où j'ai un eu ma place hélas !


 


Et bien faisons le deuil de ce qui nous aura ennuyé cette année Adrienne et ouvrons nous à 2011 ! Qu'elle nous soit douce et clémente, plein de bons souhaits exaucés et nous n'en manquons pas.


 


Je te souhaite le meilleur Adrienne et en profite aussi pour saluer les colocataires de cet espace de commentaire, Christine, Sophie, Fanfan, Tiot,  Eliane et toutes celles et ceux
que j'oublie de citer pour leur souhaiter également une bonne année 2011.


Amicalement



Handi@dy 31/12/2010 20:15



Merci Annie! Meilleurs voeux pour toi: sérénité et paix!:0010:



Handi@dy 07/08/2007 00:50

Bonsoir VIVIANE et merci pour ce témoignage. Il est très perso, tu aurais aussi pu le mailer, tu sais?Je comprends ta souffrance avec ma raison, même si je n'en puis imaginer l'intensité car autant de deuils de personnes si proches en peu de temps, c'est très déstabilisant. J'en suis extrêmement désolée pour toi. Le hasard fait que certains sont plus frappés que d'autres. Je suis contente que tu aies trouvé un ami sur ce site de SEPiens (ç'aurait été sympa de laisser l'url du site, j'aurais pu l'ajouter dans mes liens si je ne l'ai pas déjà) et que celui-ci te remonte le moral, au moins un peu.Pour avoir subi une récente très grave dépression, je dirais qu'on ne peut se passer de suivi psy, surtout quand on a une SEP. Puis, il faut fréquenter des gens constructifs, positifs, solides. Récemment encore des blogueurs s'entichaient d'une handi adorable mais qui s'est suicidée alors que tout le monde se décarcassait pour l'aider et la soutenir. Alors il faut être prudent, ne pas s'adosser à des murs de papier qui lâcheront à la première tempête, car ils entraînent avec eux ceux qui croyaient en eux...Ton mari devrait voir ton neurologue et parler avec lui. La communication, l'information sont les meilleures réponses à l'ignorance. Si j'ai bien compris tu es en rémission? Tu n'as plus de symptôme? Si c'est le cas, c'est formidable!Ma philosophie, et je ne sais pas si elle t'aidera, mais je te la communique: c'est de voir ce que j'arrive encore à faire, pas ce que je n'arrive plus à faire. Ainsi, malgré mon fauteuil roulant et incontinence définitifs dès la première poussée, j'ai travaillé, vécu l'amour, été heureuse. Il n'y a que l'arrivée d'un petit chef pas net qui a pourri mon lieu de travail et a ruiné ma santé parce que je prenais la défense des valides qu'il harcelait. Bref...J'ai vécu normalement avec une SEP grave.Tu as une chance dans ton malheur: tu as des enfants, des petits-enfants. Vois-tu, je n'ai plus de parents non plus, fratrie c'est tout comme, mais j'ai ma nièce, mon petit-neveu, et ça me ravit! Alors oui, tu as raison: il faut y croire pour eux! Ou plutôt: te laisser contaminer par leur joie de vivre, t'ouvrir! Les deuils n'empêchent pas de rire à nouveau! Si quelqu'un était malheureux de mon décès (bon, triste c'est normal pour les proches, mais ça va) et en souffrait réellement, j'estimerais que j'ai échoué dans la transmission de mon message positif: vivre, chérir l'instant! La vie n'est pas simple, mais on peut alléger le fardeau en s'entourant d'un bon psy, de vrais amis, et en gardant des activités sociales, des hobbies, surtout des loisirs où on sort et où on rencontre des gens variés! Voilà! En espérant que cela t'aura apporté quelque chose! Courage! Tu trouvera sur mon blog de nombreuses infos et des textes de vécu réconfortants (clique bouton "catégories" à gauche, plus bas!) @mitiés SEPiennes!

viviane 06/08/2007 18:40

BonjourJe viens de decouvrir ton blog.Ce que j'ai lu me renvoie un peu à mon histoire.En 2002,j'ai perdu une soeur d'un cancer le 21 juin pour la fête de la musique! elle avait 44ansMa maman l'a suivi 3 jours plus tard, elle etait aussi malade dialysée.Mon autre soeur qui avait une SEP est décédée au mois de novembre de la même année.Mon papa est mort d'un accident de tracteur au mois de mai 2004.Le vécu , le temoignage des douleurs de la SEP m'ont ramené aux souffrances de ma soeur.Moi aussi, j'ai eu envie de partr, .........Pour moi, la dépression est synonyme de l'enfer.En février 2006, j'ai fais une névrite optique, puis paralysie d'une jambe, et oui, j'ai aussi la SEP.A ce jour, je vais bien mas les moments de souffrances sont toujours tres presents.Mon mari n'accepte pas ma maladie, il a peur et ne pense qu'à ma soeur qui n'a pas bénéficié des traitements actuels.Sur un site de sepiens, j'a rencontré un ami qui m'aide à croire que la vie est belle.Je n'en suis pas convaincu mais je veux y croire pour mes enfants et mon petit fils.Bon courageViviane

Handi@dy 30/07/2007 19:19

Nous retournons aux éléments premiers, nous ne sommes plus ce que nous étions. Nous nous refondons dans tout. Merci VITA. @mitiés