Pour info en attendant... IOANA est décédée...

Publié le par Handi@dy

douleur_psy.gifCet article n'en est pas un...

Hier j'apprenais le décès par suicide de IOANA  que je considérais comme ma petite soeur de souffrance. La vie aura été infiniment plus cruelle avec elle qu'avec moi.



(Pour info, par rapport à mon article de hier: le corrigé paraîtra aujourd'hui aussi, dans un article, et je  donnerai les modalités du cadeau à ARTEFACT & à CHOCO. Pardon, mais je n'avais pas le coeur à cela ce soir.)


Je vous laisse, je vais me plonger dans la lecture et dans le sommeil après un passage chez IOANA. Merci.

*AJOUT SAMEDI 14h: Je me contenterai de passer de temps en temps répondre aux coms... Merci de votre compréhension. J'ai besoin d'un peu de temps... Passez une bonne journée et prenez soin de vous...
*AJOUT DIMANCHE 1h DU MAT: le corrigé paraîtra aujourd'hui en cours de journée. Les modalités pour le cadeau aussi.


rangee-de-galets.gif

Publié dans Famille-potes

Commenter cet article

Handi@dy 29/07/2007 21:36

Merci ANNIE.L, me voilà rassurée. Car comme c'est mental/psy, sa douleur est la même que celle de IOANA, même si les causes objectives ne le sont pas. Tout est une question de ressenti. Et ta fille vit certaines choses comme des drames nécessitant l'hôpital, c'est donc grave. Mais elle va mieux, c'est l'essentiel. @mitiés

Annie.L. 29/07/2007 21:13

Merci Handy, mais pour Corinne, boffff.... on peut dire que ça va mieux puisqu'elle est sortie de l'hosto ! ! Mais la bipolarité est très invalidante dans "l'esprit".... alors ... de tout elle s'en fait un monde ! Voilà, je voulais qd même te dire que Corinne allait relativement bien ! ! Merci encore et grosses bises ! ! 

Handi@dy 29/07/2007 21:02

Bonsoir ANNIE.L., fâcheux et triste de rentrer d'avoir aidé ta fille malade et d'apprendre le suicide de IO. Mais les vivants sont plus importants que les morts puisque ces derniers sont déjà "à l'abri" des aléas tragiques de la vie; il aurait donc été sympa d'avoir des nouvelles de ta fille. Ne la mets pas derrière une défunte. Nous garderons IO dans notre coeur mais ceux qu'il s'agit d'aider, ce sont les vivants. Ou alors le blog de IO n'aura servi à rien. Prends soin de toi. @mitiés

Annie.L. 29/07/2007 20:53

Merci Handy pour tob com sur mon blog ! et oui j'ai appris la triste nouvelle pour Ioana, juste aujourd'hui, en revenant de chez Corinne... Comment te donner des nouvelles de Corinne, en sachant notre petite IO partie ! ! J'y ai souvent pensé durant mon voyage auprès de ma fille, .... en priant qu'elle ait et obtienne un peu de répit .... une simple pose à ses souffrances ! Elle y a mis volontairement un terme ..... Encore une leçon de courage ! Je la garde dans mon coeur ! ! Merci encore à toi, pour tout ce que tu fais .... Affection et bisesssssssssssssss  

Handi@dy 29/07/2007 16:45

DANY, je ne te comprends pas dans la mesure où j'ai mis un ou plusieurs coms sur le blog de IO ces jours-ci, sauf sur le dernier texte, faute de temps. Je n'ai pas cessé d'y aller. Tu n'as pas lu mes coms comme tu n'as pas lu ceux qui donnaient les réponses pour les chiens... Pas grave. C'était sans soute trop long de tout lire. Je pense être la seule à savoir ce que je ressens. Je ne connaissais pas IO depuis longtemps non plus. Et par pitié, n'entretiens pas ma peine, ne dis pas qu'elle va rester... J'espère bien que non!!! Je n'ai aucune idée pour la continuité du blog de IO, comment le saurais-je?Il ne faut surtout pas transférer sur moi ce que tu faisais pour IO. Je me débrouille et ce n'est pas un deuil classique puisque je connaissais IO depuis peu. Je suis touchée parce que je suis dans une situation analogue de maladie évolutive et de handicap, de future dépendance. Mais IO ne faisait pas partie de ma famille ni de mes amis les plus proches. Il faut raison garder. Je suis triste mais ça ira. J'ai subi de très nombreux deuils, suis orpheline depuis longtemps, je sais gérer cela. C'est ma faculté de ne pas me complaire dans la souffrance qui m'a sauvée à chaque fois.Et puis, je ne suis pas une jeune femme de l'âge de IO, je suis une femme mûre. Merci.