Gestes et préoccupations écolos d'une femme handicapée sclérosée en plaques!

Publié le par Handi@dy

Pfffffffffffff! Oui, je commence par un soupir exclamatif qui résume bien la situation: ce n'est pas simple!

*Mais quand on est attaché à la protection de l'environnement (et de l'Humain, de l'animal, c'est un tout), et ceux qui me lisent depuis  longtemps connaissent mon engagement, on se décarcasse pour trouver des solutions.

Voilà les déchets  qu'une personne atteinte de SEP est susceptible de devoir recycler:

- les médicaments périmés ou non utilisés ou plus adaptés etc... A ramener en pharmacie;mat--riel-m--dical.jpg

- les tonnes d'emballages carton (j'en ai des dizaines chaque mois, à pleurer, et malgré mon insistance, les livreurs ne les reprennent pas en partant: de livraison de matériel paramédical, mais aussi de courses livrées à domicile. Je suis obligée de les découper en format A4 pour respecter le règlement de l'immeuble, ce qui abîme mes mains, me fatigue, me prend un temps fou, et de les jeter dans la poubelle jaune papiers cartons plastique, mais sans la squatter... Alors j'entasse les cartons pliés en attendant qu'un pote passe avec sa voiture pour me les emporter en déchetterie);

- les bouteilles, car le verre est recyclable, le plastique, c'est plus polluant. Là, je me débrouille seule: pots en verre et bouteilles sont rincés lors d'une vaisselle, placés dans un carton puis je remplis mon sac à dos et en passant devant le container dans le quartier, je les jette. Excellent exercice de kiné car je suis obligée de stretcher tout mon corps et mon bras!

- pour certains SEPiens (ceux qui ont la chance ou le désagrément du traitement de fond) ce seront les seringues, tubulures, leurs boîtes encombrantes. Etant donné que les perfs de solu se font de plus en plus à domicile, j'ai également eu à me débarrasser de ces "restes" encombrants. Un vrai gaspillage: plusieurs solutions: certains médecins ou hôpitaux les prennent, faut demander, des infirmières aussi, pas les pharmacies ou alors faut avoir du bol!
Responsable des déchets spéciaux: la mairie. (ou les déchetteries spécialisées) Appelez-là, elle doit les récolter. A part ça, avec les boîtes non utilisées en plastique dur de couleur... Soyez créatif lol, recyclez en objet utilitaire ou déco genre cache-pot chébran (mouais...)! C'était l'astuce du jour, mais je manque de conviction, nan?

- tout le matériel d'hygiène souillé: gants de soin (vinyl ou latex), alèses, couches, lingettes, pansements enduits ou non, coton et compresses parfois infectées etc... En plus, il faut expliquer aux inf qui viennent faire les soins qu'il ne faut pas mélanger le papier d'emballage propre de la compresse avec une compresse sale... Pfff!
Poubelle papier propre, poubelle sale... On se retrouve à devoir trier, main gantée pour ne pas se souiller, et hop, un gant de soin de plus gaspillé.  Les couches: alors là, ça me pose un problème de conscience terrible, car pour des raisons d'hygiène on est obligé de les mettre de suite dans des sacs poubelles plastiques étanches, renforcés, avec poignées pour pouvoir les fixer derrière le fauteuil en allant à la poubelle... Mais après. Tout est incinéré. Et je n'ose penser à l'impact sur l'environnement, la nappe phréatique etc... Ca me culpabilise réellement. J'ai déjà évoqué le problème à l'hôpital, mais on y est indifférent. mat--riel-hygi--ne.jpgEt pour convaincre la mairie... Ils me répondent que ce sont des déchets ordinaires, à jeter en poubelle normale. Ils n'en veulent même pas en déchetterie! Ils oublient que les couches d'un malade adulte ne sont pas comparables aux couches d'un bébé. Un adulte malade et son coton, ses compresses, peuvent véhiculer des maladies (autres que la SEP qui n'est pas contagieuse, mais des infections si un enfant joue avec les déchets. Ca existe! J'ai même vu des adultes déchirer des sacs et y plonger leur main jusqu'au coude et farfouiller, je me disais: "Oh merdum, s'ils tombent sur une des miennes, bonjour la pochette surprise beurk!" Merdum au sens propre! Enfin... sale!...) et puis les selles d'un adulte concentrent des éléments toxiques accumulés au long de la vie... Une vie de pesticides, de chimie cachée... De Tchernobyl et autres... D'ailleurs, les couches pour bébés, il faudrait s'en préoccuper aussi. En Allemagne, les écolos en font du compost! Si si! Ne faites pas les dégoûtés, on met bien du fumier sur les cultures! En Chine, on utilise toujours les excréments humains comme engrais (entre autres). Mais ce n'est pas à recommander pour les raisons citées plus haut. Ahem!

Et quand on a géré tout cela tant bien que mal, il y a encore tous les autres déchets communs à tous les citoyens. Alimentaires, bouteilles en plastique, papier, piles etc... Gna!

Alors chers SEPiens et handis au sens large, si vous avez une solution, une idée, une astuce, elle sera ajoutée ici! D'avance merci!

*** Prenez soin de vous, mais aussi du monde qui vous entoure!

rangee-de-galets.gif

Commenter cet article

Olivier 05/09/2007 23:27

Un peu de cuisson solaire ? C'est aussi sympatique et tellement diététique . A découvrir sans attendre !Cordialement,Olivier

Handi@dy 01/11/2007 17:41

Ben comment? Esssssplique! On est intéressé! @micalement

Handi@dy 27/08/2007 01:13

Témoignage intéressant CHRISTINE, ça relève du maire, de la commune... Remarque, NICE attire d'autres touristes que Stras... L'International glamour qui ne supporte pas la moindre petite odeur si elle ne coûte pas des milliers d'€ et n'est pas estampillée d'une grande marque! A améliorer donc! Ahhhhhhhhh et puis il y a des fleurs qui embaument à Nice, naturellement! Il nous faudrait la mer, le tourisme qui va avec, et on aurait notre hygière impeccable! @mitiés et :0010:

christine 26/08/2007 21:59

Salut AdyJ'ai la chance de ne pas vivre une situation de handicap mais ton article m'évoque l'autre côté de la barrière : l'an dernier, ma belle-mère a dû subir la pollution olfactive et très peu ragoûtante dûe à un voisin très malade. Elle se plaignait de la présence de déchets infirmiers et couches pour adulte dans la poubelle de son petit immeuble et je m'étais aperçue qu'il n'y a effectivement aucune filière particulière pour cela. J'ajoute mon grain de sel pour dire que la gestion des ordures m'a toujours étonnée en Alsace : à Nice, d'où je viens, les bennes passent 6 jours/semaine - dont 1 jour pour les recyclables. Ici, depuis les poubelles jaunes, il ne reste qu'un seul jour par semaine pour les ordures ménagères... ça fleure bon dans les rues certains jours et encore, nous n'avons pas eu de canicule cette année !

Handi@dy 23/08/2007 21:45

Bonsoir ISA! Décidément, on pourrait créer des emplois de découpeur de cartons en format A4 mdr!Les bouteilles d'eau stérile et de chlorure, idem, je n'ai pas précisé c'est vrai pfff!En plus j'en ai plein dans mon carton à vieux verre en ce moment.A côté d'une bouteille vide de Bailey's hihi, vestige de soirée entre potes. Et d'un pot vide de Nutella, pas rincé car soigneusement gratté à la cuiller, absolument propre lol!Les couches, je peux t'assurer que c'est le bagne. Au moins une poubelle par jour ou tous les 2 jours entre la protection du jour, celle de la nuit, les gants de curage, de soin, les pansements, davantage en cas de gastro. Ca craint!Mais bon, on se rappelle les jours où tout va bien quand ça va mal et on se dit que ce n'est qu'un mauvais moment à passer. Et puis, ça passe en effet! @mitiés

Isa 23/08/2007 18:23

Coucou toi !Nous partageons évidement les mêmes problèmes que toi, les principaux déchets chez nous étant les bouteilles d'eau stérile et les bouteilles de Chlorure de Sodium, soit plusieurs par jour.Encore que le verre et le plastique sont bien recyclable.Oui, je peux confirmer qu'une personne handic fait plus de déchets que les autres (les pansements, les compresses, les mouchoirs et j'en passe !).Nous n'avons pas de problèmes de protections ni d'alèze.C'est déjà ça hein !Allez, bisous miss, rassures toi, nous avons aussi les cartons à couper en A4, et des livraisons de matériel médical tous les mois voir plus ;°).Bonne soiréeIsa