L'APF (association des paralysés de France) appelle les handicapés à s'exprimer pour interpeler le futur Président.

Publié le par Handi@dy

L'Association des Paralysés de France dont je suis membre en tant que sclérosée en plaques a lancé le "réflexe handicap", un appel de 10 ambitions et 70 propositions adressées au futur Président. Excellente initiative!

Les voici en
PDF
et
CLIC: la page du site pour réagir

:0016: URGENT!!!
Si vous constatez que votre bureau de vote n'est pas adapté et/ou équipé de machines à voter non accessibles aux handicapés, faites votre devoir de citoyen démocrate, intervenez, signalez-le. (je dirais même :0016: FAITES UN FOIN! Mais cela n'engage que moi!)

Marche à suivre:
CLIC: machines empêchant handis de voter
CLIC: mon article sur l'accessibilité des bureaux de votes

Où en est la France handicapée?france_d__couvre_handicap.gif

Les faits:

Crise de confiance

Chez les handicapés, 64 % ne font pas confiance à la classe politique (28 % pas du tout confiance) pour régler leurs problèmes.

Un thème quasi absent de la campagne

A la question : "Le handicap occupe-t-il une place suffisante dans la campagne ?", le grand public répond non à 73 % et les handicapés à 82 %. Nicolas Sarkozy, à son meeting de Nantes, a parlé du handicap pendant une minute. Et encore, c'était pour dire que, lorsqu'il y a un enfant handicapé dans une classe, c'est un encouragement pour les autres. C'est léger. Les parents d'enfants handicapés ont été déçus! Sans parler des adultes handicapés même pas évoqués!

Ségo, la moins mal placée

Question subsidiaire : "Quel candidat vous semble le plus capable d'améliorer la condition des handicapés ?"
38 % répondent Ségolène Royal, 19 % François Bayrou et 18 % Nicolas Sarkozy. Le PS est le seul parti à s'être positionné sur l'attribution de ressources proches du SMIC pour les personnes ne pouvant pas travailler.

*****

***Mon grain de sel élections: Petite anecdote: lors du référendum, je me suis portée volontaire pour être assesseur dans mon bureau de vote. J'ai donc appelé ma mairie qui m'a indiqué le jour et lieu de la formation (le soir après mon travail, des collègues m'ont déposée pour que je ne perde pas de temps en tramway). J'arrive donc devant la mairie, et là, constat: quand on arrive par la voie des transports en commun (on m'a déposée à l'arrêt de tram), impossible de gravir la pente pour entrer!!! Heureusement, mes collègues ont vu mes gesticulations avant de s'éloigner et se sont garés pour me pousser. A l'intérieur, trouver l'ascenseur a été épique. Puis, entrer dans la salle prévue aussi (il a fallu que quelqu'un file chercher la clé pour ouvrir le second battant de la porte, j'ai donc fait une entrée remarquée, la honte pour eux, merci! Mairie de droite, je précise!!!) J'avais pourtant prévenu que j'étais en fauteuil roulant... Bref. Après la formation, j'avais prévu de rentrer seule, en tram puis bus. 45mn de trajet environ. La pente, en descente, ça va...sauf, damned!!! Sauf que je devais freiner à mort (si j'avais eu une atteinte des mains, impossible à gérer!) car en milieu de pente, il y a une route avec des voitures qui passent, 1er effet kiss cool où un handi risque de se faire renverser, puis au bas de la pente, une fois l'obstacle "route" évité, tenez-vous bien, voilà le 2ème effet kiss cool, un poteau droit devant, comme ça, des fois que la route ne vous a pas tué parce que vous avez freiné avec vos pauvres menottes dans la pente raide, vous avez une seconde chance de vous tuer en vous prenant le poteau! GRRR! Je précise que cette sortie est la seule praticable en direction du tram. On voudrait nous tuer qu'il ne faudrait pas s'y prendre autrement! (humour noir)

adynewg.gif

Je fais la formation et me voilà assesseur de mon bureau de vote. Les employés de mairie (pas forcément de droite, eux) ont été géniaux pour les "civils" débutants que nous étions, et le briefing des cartes d'électeur, des cartes d'identité, le repérage de nom sur la liste, et proclamer "a voté!", formidable! La démocratie en action! Depuis mon petit passage à la mairie (il y a eu aussi mon projet handicap où j'ai mis mes djeun's en fauteuil et où ils ont déboulé dans la mairie avec les journalistes tv, article et photos à venir!!!), notre maire sait (enfin) où se trouvent les WC handis, qu'il y a des employés de mairie handis (ne le savait pas avant que je l'en informe) et a veillé à ce que les bureaux de vote soient accessibles, équipés d'isoloirs spéciaux, et donné des consignes pour que les assesseurs abaissent l'urne pour faciliter le geste citoyen des handicapés. Et toc! Merci qui?

Cette fonction d'assesseur qui m'a coûté une journée de repos (dépouillage tard!) m'a ravie et m'a permis de me rendre visible auprès de voisins de quartier qui ne me connaissaient pas encore. Détail comique: l'embêtant, c'est que certains qui ne savent pas qu'un assesseur, ce peut être vous ou moi, m'ont assimilée à une employée de mairie! Et là, je ne vous raconte pas les gens qui m'ont alpaguée courtoisement pour me faire de la lèche, se plaindre en espérant que j'intercèderais pour eux etc...

Sans oublier ce cycliste qui m'a crié après "Vous devriez avoir honte! Surtout VOUS, à la mairie!", tout cela parce que mon transporteur handicapé qui me cherchait dans ma rue pour aller travailler était garé en dépassement sur la piste cyclable, n'ayant pas d'autre choix, car il n'y avait pas de place, et comme le master est encombrant! Je précise que le véhicule spécial a le droit de se garer presque partout, sachant qu'il n'en a que pour 2 mn, le temps de me charger, et puis le cycliste pouvait contourner, de la pure mauvaise foi! Médusés, le chauffeur et moi nous sommes regardés. J'ai crié au cycliste: "Hey! Je ne travaille pas à la mairie et ce master a le droit de se garer brièvement ici, c'est écrit dessus...". Le gars s'est retourné, et, de surprise...s'est latté de tout son long! Ahhh Dieu existe! Le chauffeur et moi avons réprimé notre fou rire. Cycliste non blessé mais vexé. S'est relevé sans se retourner. Pfffffff!

rangee-de-galets.gif

Publié dans APF & APF-SEP

Commenter cet article